Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



DEVILMENT
"The Great And Secret Show"


 



D E V I L M E N T

The Great And Secret Show

Label :

Devilment est un projet tout nouveau dont le site internet n'est même pas encore fini mais qui est déjà signé chez Nuclear Blast (c'est d'ailleurs là qu'on y trouvera le plus d'informations à ce jour).

Bizarre ?... Peut-être pas ! Car le chanteur est notre ami taré Dani Filth !

Si l'on en croit l'histoire, Dani serait arrivé là un peu par hasard puis y serait resté par amour de la musique du groupe. Cette version est peut-être vraie, mais l'on pourrait tout aussi bien penser qu'il s'agit d'une forme de projet solo de Dani.

Car, là où Nuclear Bast se fout vraiment ouvertement de nous, c'est en écrivant : «  Au final, l'album intitulé « The Great And Secret Show » est un monolithe de pure folie, ne ressemblant en rien à ce que l'on pourrait attendre de Dani Filth  » Ne nous voilons pas la face : la voix polymorphe si particulière (que l'on adore ou déteste) de Dani, les riffs ainsi que les ambiances globales utilisées tout au long de l'album font que Devilment n'est autre qu'un Cradle Of Filth un peu plus lent, épuré, moins symphonique, un poil plus « grand public ».

Il y a peut-être quelques lead de guitare ou de violons que l'on n'aurait pas retrouvés chez Cradle, mais, à l'écoute de l'album et de morceaux comme «  The Stake In My Heart  » ou «  Living With The Fungus  », sincèrement, on m'aurait dit : « c'est le dernier Cradle Of Filth », je me serais fait avoir sans problème.

Mais qu'en est-il de cet album en lui-même ? Bien ou pas ? Selon l'avis d'un vieux fan du groupe anglais, un peu déçu par tout ce qui a suivi «  Damnation and a day  » sorti en 2003, cet album est dans la même lignée que les derniers Cradle. Ici ou là, il y a un riff terrible, une belle idée que l'on aimerait voir se développer puis, tout autour, il y a plein (trop ?) d'idées qui nécessitent beaucoup d'écoutes avant d'être assimilées. A certains moments on s'enthousiasme, à d'autres on s'ennuie.

Déjà, la prod' est moins bonne que celle d'un Cradle, mais il y a surtout un manque d'entrain global. Vraie batterie ou batterie programmée ?...

Au final : du bon et du moins bon tout au long des dix titres. Un album qui nécessite de s'y immerger et prendra peut-être une autre valeur après de multiples écoutes. A voir.

Si vous êtes fan de la bande à Dani, il y a de grandes chances que vous trouviez ici des choses qui vous plairont. Sinon, c'est très peu probable.

Les sites : http://www.nuclearblast.de/fr/label/music/band/about/3522381.devilment.html et http://www.devilment-corps.com/

Joh

Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011