Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



E-FORCE " The Curse...."





E-FORCE
The Curse....
Label :

Grand amateur de VOIVOD, et particulièrement de la période Eric Forrest (chant) c'est donc naturellement que j'ai commencé à suivre E-FORCE, groupe crée après le remplacement d' Eric Forrest par Jason Newsted (METALLICA, NEWSTED). Si le groupe est réellement crée en 2001, ce n'est qu'en 2003 que le combo nous livre son premier album Evil Forces, album suite auquel Eric Forrest s'installera en France et amènera donc un changement de line-up inévitable. En 2008 E-FORCE sort Modified Poison album qui saura marquer les critiques dans le bon sens.

Aujourd'hui, 6 ans après, E-FORCE revient avec The Curse... un concept album basé sur l'obsession de l'humanité pour le genre féminin. Dès la première écoute il est facile d'identifier la voix de Forrest, son timbre particulier et son phrasé saccadé typique de Phobos et Negatron (albums clefs de la discographie de VOIVOD). Pourtant on sent que le groupe se laisse une plus grande marge de manúuvre. E-FORCE a toujours été comparé à VOIVOD, bien sur tous les musiciens sont influencés par les thrashers canadiens et cela se ressent dans la structure musicale, mais le groupe peut aujourd'hui se permettre de ne ressembler à personne d'autre.

En effet E-FORCE sonne comme E-FORCE, il est évident que d'un point de vue commercial il est toujours bon de rajouter un : ex-Voivod sur chaque affiche de concert, mais les points communs devraient s'arrêter là. Bon, cette grande parenthèse évoquée il est temps de se concentrer un peu plus sur la musique de nos thrashers.

L'album se veut brutal, rapide, sans concessions. Si une intro ambiante ouvre le CD , les dix morceaux suivants ne laisseront absolument aucun répit à l'auditeur et c'est tant mieux. E-FORCE ne Thrashe pas comme la pléthore de groupe de la nouvelle vague de Thrash : les titres ont presque une dimension atmosphérique. Qu'on se comprenne bien, atmosphérique dans l'ambiance générale des morceaux. Ici pas question de passage à la MOONSORROW, le groupe fait parler la double pédale mais une atmosphère quasi mystique se dégage du tout. Au niveau des bonnes surprises il faut noter la présence de Glen Drover (MEGADETH, KING DIAMOND & EIDOLON), Kristian Niemann (THERION) et Vincent Agar (YOTANGOR) en tant qu'invités.

Il est difficile de trouver des points négatifs à cet album, peut être que justement les points évoqués plus hauts peuvent être une source d'ennui pour certains, des morceaux trop longs, qui se ressemblent beaucoup, mais à mon sens E-FORCE n'est pas une formation à écouter pour faire la fête comme beaucoup de groupes de Thrash actuels, non E-FORCE aborde une thématique peu joyeuse et cela se ressent dans sa musique.

E-FORCE avec son troisième album enfonce encore une fois le clou et nous pond un ovni de Thrash metal qui sera sans doute le meilleur album français du genre en 2014.

Le site : https://www.facebook.com/eforceoffical

IMAGINOS


© essgraphics 2011