Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



HAMMERFALL  "r(E)volution"


 



H A M M E R F A L L
r(E)volution
Label :

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa....mmerfall...
Merci.

Donc nous voici devant le genre d'album pas facile à chroniquer. Ben oui, soit, catégorie 1, on est ouvert au "True", soit, catégorie 2, on trouve ça trop simple, trop plein de nains et de dragons ou trop passéiste.

Mais voilà qu'Hammerfall, LE groupe qui a remis le True sur les rails avec un album magique "Glory To the Brave" dans les années 90 (et ensuite enchaîné des albums honorables contenant chacun son lot d'hymnes) revient avec un album qui se nomme (r)Evolution... Hmmm, ouvriraient-ils leur True à la catégorie 2 ?

Soyons clairs : non (Onnépadépédé) ! Et, franchement, pour le coup, mettre l'accent sur cette pseudo "Révolution" avec un jeu sur la ponctuation relève certainement d'un humour dont je ne possède pas les clefs. Quitte à jouer sur la syntaxe, ils auraient mieux fait d'y mettre des guillemets ou un point d'interrogation...

Mais en y regardant de plus près, en hommes et femmes cultivés (ou Geek au choix) que nous sommes nous pouvons tenter une explication...
En effet, sur ses deux dernières tentatives, pour le coup, Hammerfall avait osé des changements (de sons, d'ambiances,...) mais sans grand succès... alors, finalement... peut-être que cet album marque un retour aux sources, un tour sur soi-même, une "REVOLUTION" pour revenir au point initial !

Oui ! C'est bien de cela qu'il s'agit ! * Un retour aux racines et à l'esprit des albums d'il y a quelques années après 2 galettes d'hésitations.

Alors, r(E)evolution (ah ce titre...) n'est clairement pas aussi bon que les deux premiers albums du groupe et possède probablement le son et les parties de batterie les plus pénibles de la terre sur certains morceaux, mais, si l'on monte beaucoup le son et qu'on s'imagine en concert les bras levés en chantant, on trouvera du plaisir à écouter Hector's Hymn, Bushido, Origins et d'autres morceaux dans la même veine.
On notera également un passage qui sort du lot sur les couplets de "We Won't Back Down" où le chant fait penser à Sixx A.M. Et c'est une bouffée d'air frais !

Mon humble avis est qu'Hammerfall tente ici de renouveler la collection de ses hymnes et titres live !
Le peu d'arrangements des morceaux, leur classicisme et leurs refrains de guerriers sont faits pour aller droit au but sur scène et, finalement, c'est probablement comme cela qu'on pourra le mieux apprécier ces nouveaux titres, car, là, il faut l'avouer, en concert, Hammerfall est une vraie (ré)création !


* Merci à Agatha Christie et Hercule Poirot pour le soutien apporté à Ultrarock pour la rédaction de cette chronique

Le site : www.hammerfall.net

Joh.