Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !







                                                         




M A G N U M
"Escape From The Shadow Garden"





M A G N U M
Escape From The Shadow Garden
Label : SPV

Un album de MAGNUM, c'est un peu de magie et de rêves qui reviennent avec toujours la garantie de passer de bons moments, simples et détendus, reposants et apaisants.

Car voilà, MAGNUM ne laisse rien au hasard et ce ne sont pas les dix-Sept albums de leur discographie qui me feront mentir ! Trente-six ans de carrière plus tard, Bob Catley et Tony Clarkin maintiennent toujours le cap de leur magnifique goélette, et font fi des tourments de notre société pour nous offrir un bien bel album, fruit de toutes ces expériences assimilées.

De retour en arrière, l'illustration de la pochette (signée de l'incomparable Rodney Matthews) en préfigure déjà avec la présence d'un petit être malicieux, proche d'un gobelin et qui hantait déjà le précédent album de MAGNUM, le superbe « On the 13th day » que je ne saurais que vivement vous conseiller.

Alors, bien sûr, MAGNUM ne se met pas en danger et nous ressert les ingrédients qui ont fait de ce groupe une entité unique sur la planète Hard-Rock ! A cet égard, les plus pointilleux d'entre nous pourront toujours observer une certaine « redondance » dans les albums de MAGNUM qui ne transgresse pas sa profession de foi et maintient le cap de son hard-rock mélodique et progressif.

Certes, l'utilisation des claviers, dirigée de main de maître par Mark Stanway, peut paraître légèrement excessive par moments mais reste cependant l'outil essentiel des ambiances si caractéristiques de MAGNUM.

C'est bien cette qualité essentielle de savoir transporter immédiatement l'auditeur qui fait de MAGNUM un groupe vraiment essentiel et unique. Au-delà d'une production nickel et soignée, de l'incomparable envoutement de la voix de Bob Catley et de l'efficacité indiscutable des autres membres de MAGNUM, c'est bien cet univers si particulier qui saura vous convaincre à coup sûr.

Je ne parviens pas à vous décrire en particulier tel ou tel morceaux de cet album, tant cela me paraît vain. Tout simplement parce qu'il s'écoute d'une traite et réussit à vous faire voyager immédiatement, un peu à la manière d'un bon film au ciné

Dans la cour fermée des Marillion, Journey et autres Foreigner, MAGNUM brandit haut son pavillon et navigue à l'aise sur le malaise de notre société. L'Union-Jack en proue, MAGNUM semble bien décidé à nous faire tanguer un bon moment et tant que le rhum ne manque pas en cale, inutile de se poser de vaines questions sur la qualité de la marchandise !

Rémi

© essgraphics 2011