Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



NASHVILLE OUTLAWS
" A Tribute To Mötley Crüe "


 



NASHVILLE OUTLAWS

A Tribute To Mötley Crüe

Label :

Voilà une idée qui est originale : des reprises des bad boys de Mötley Crüe version country made in Nashville même. Néophyte que je suis en la matière mais bon connaisseur du Crüe, je me lance dans l'écoute de cette galette sans a priori et plutôt avec curiosité, en espérant y trouver des interprétations bien décalées.

Alors, pour être franc, après quelques écoutes, ce projet a deux facettes : une intéressante et l'autre moins. En effet, certaines reprises sont beaucoup trop proches des versions originales et n'ont pas réussi à attirer mon attention. Donc je ne m'attarderai ici que sur les cowboys et cowgirls qui ont réellement joué le jeu, à savoir : LeAnn Rimes avec « Smokin' in the boys room », agréablement bluesy, avec des ajouts de cuivre judicieux. Aaron Lewis avec « Afraid » qui sonne country à souhait et donc totalement approprié au dit projet, au point même de ne pas reconnaître la version originale, ce qui rend la reprise d'autant plus intéressante. C'est également le cas de Lauren Jenkins qui propose une version très réussie de « Looks That Kill » avec des cordes magnifiquement orchestrées. Big & Rich « Same Ol' Situation (SOS) » s'en sort aussi correctement. Les ballades « Without You » et « Time For Change », interprétées respectivement par Clare Bowen & Sam Palladio et Darius Rucker, sonnent parfaitement à la sauce country et sont du plus bel effet. Et, pour terminer, mention spéciale à The Mavericks pour un « Dr. Feelgood » qui sort un peu du rang avec une version totalement revisitée country version mexicaine.

Un petit mot sur « Home Sweet Home » avec l'apparition du seul membre du Crüe, à savoir Vince Neil, qui y fait les backing vocals. La version est sympathique mais sans plus.

Alors, à qui s'adresse ce disque ? A vrai dire, je ne sais pas trop ! Les fans les plus ouverts du Crüe pourront trouver un certain plaisir à redécouvrir des titres qui, après réarrangements, prouvent que les californiens ne sont pas que scandales et tabloïds et que, derrière leur hard rock glam tapageur, se cachent des compositions solides aux mélodies recherchées et abouties. Les fans de country y trouveront probablement leur compte, notamment à travers les interprétations décrites plus haut. En tout cas, quoiqu'il en soit, le projet est plutôt fun et c'est ce qui compte, après tout.

Vic de Sable


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011