Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



SATAN JOKERS "Sex opera"


 



SATAN JOKERS

Sex opera

Brennus Music

Il y a 200 ans est mort le divin marquis et le 2 décembre 2014 est donc le jour parfait où Renaud Hantson et Satan Jokers décidèrent de sortir ce qui serait en principe le dernier opus du combo parisien.

« Sex opera » est le cinquième opus des boys depuis la reformation. Après un album sur les addictions à la drogue : « Addictions », un autre sur la psychiatrie « Psychatric », SJ nous offre cette fois un concept album sur le sexe – domaine qui a toujours été présent chez Satan Jokers que ce soit dans la première version ou celle de la reformation en 2009, il sufft de voir certains titres déjà présents sur SJ 2009 ou Fetish X.

C'est donc une intro comme on les aime chez SJ qui ouvre cette œuvre en 17 chapitres, dire qu'il s'agit d'un opéra rock est un grand pas que je ne franchirais pas. C'est plus un concept album avec tout plein d'invités – opéra rock étant plus adapté à des œuvres telles que Starmania (projet auquel Renaud a participé) ou encore «Tommy » des Who.

Le premier morceau « Préliminaire à l'infini » nous met bien dans l'ambiance et l'album sera basé sur 3 personnages centraux : Le « Sexaholic » interprété par Renaud Hantson, King Sodom et Cassandra et un lieu bien adapté à la cause : le club 6 sex 6.

Pour les fans de l'album SJ 2009, le groupe nous propose cette fois une version électrique du morceau « Professionnelle » et quand on prend le concept du morceau ça colle – d'ailleurs cette version est au-dessus de la version acoustique proposée auparavant.

Les excellents morceaux : « Transex », «Promis », « Sexaholic », « Club 6 sex 6 » et « Milf » sont bien représentatifs du SJ qu'on aime. « King Sodom », quand à lui, apporte son lot de nouveautés avec le growl de Stéphane Buriez qui colle parfaitement au morceau et les parties de batteries limite blastantes.

Ce qui fait plaisir ce sont les refrains qui, certes ne sont pas du Beaudelaire, mais, au moins, ont l'avantage certain de bien rester dans la tête. Ecoutez Milf, Transex ou King Sodom pour comprendre ce que je veux dire.

Au niveau du casting, il y a du lourd car, à part Buriez, on retrouve également Brigitte Lahaie qui tient son rôle de narratrice à merveille, Virginie Goncalves (kells) qui partage le chant avec Renaud sur « Asphyxie érotique » (morceau qui traite de sm) au refrain qui fait son effet. Autre représentante du sexe féminin qui fait un boulot remarquable sur l'excellent « Transex » (un des meilleurs morceaux de l'album), j'ai nommé Céline Lacroix (Saint Ombre), elle possède aussi un joli brin de voix. Au niveau des invités sont présents Jo Amore (Nightmare), Olivier Del Vallee (Shanonn, Blasphème), Patrick Rondat et plein d'autres.

Y'a pas à chier, Renaud a trouvé ce qui se fait de mieux en matière de zicos, ce sont des tueurs : les parties de basse de Pascal Mulot sont hallucinantes, les solos de Mike Zurita grandioses – ahhh le solo sur Promis, on peut le dire, donne la trique tellement c'est bon.

Je finirais par le monstre derrière les futs : Aurel Ouzouillas qui abat un travail de titan.

Bien sûr, une pensée pour Laurent Karila qui a collaboré sur les textes de l'opus. Depuis qu'il collabore avec Hantson, on peut dire que le groupe a atteint un sacré niveau et laisse à penser que le jour ou SJ arrêtera définitivement n'est pas encore arrivé.

La production est remarquable et rend encore plus passionnant cet album qui est tout bonnement énorme. Cerise sur le gâteau : enfin une pochette sympathique pour les Jokers de Satan et qui colle parfaitement au sujet abordé.

Vivement le live ! Et si le groupe pouvait nous faire une version live de l'ensemble avec tout le monde et bien je ne dirais pas non.

Il paraît que c'est le dernier opus du groupe, je vous donne RDV dans 1 an :)


Le site: www.hantson.com

Sniper


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011