Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



SOLSTAFIR "Otta"


 



SOLSTAFIR

Otta
Label :

Solstafir est un groupe venu des lointaines contrées d'Islande. Il existe depuis près de vingt ans mais n'a, pour le moment, pas croisé la route du succès. Et pourtant, il le mériterait…

Tout d'abord, cette pochette, une merveille qui en dit si long avec autant de simplicité : une photo en noir et blanc présentant un vieil homme à la barbe fournie sur une plage bordée de falaises. Une image qui penche, qui tangue comme le fait ce navire Islandais au gré des vagues de son inspiration tantôt mélancolique, tantôt colérique…

Entre parties planantes de piano dont les harmonies dessinent dans nos têtes le calme, la solitude et l'histoire des plages nordiques ou ces parties écorchées, de sauvagerie primitive, pas de voix ou de musique réellement « extrême » mais simplement la rage à vif de l'homme confronté dans sa nudité à la dérision de la vie, à l'inutilité de tenter de résister aux forces de la nature et du temps. Ces forces qui demeureront même lorsque l'homme aura tout détruit sur son passage…

Car, même si les paroles présentes dans le livret sont en Islandais, la musique exprime d'elle-même que les thèmes abordés sont éloignés des futilités de la société sentimentalo-consommatrice ou des chansons à boire (ou alors de l'absinthe ou de la cigüe). ( NDLR  : des traductions des titres sont disponibles si l'on cherche bien sur le net)

En quelques notes de piano, dès le morceau d'ouverture «  Lagnaetti  », Solstafir nous entraîne avec lui dans son monde profondément triste et intensément beau. A noter qu'un clip a été réalisé pour ce titre et qu'il vaut le coup d'œil, contrairement à 99,9% des inepties qui inondent YouTube de leur manque de talent.

Le titre suivant, «  Otta  », ou « comment faire un morceau de huit minutes avec un seul bon riff et ses tripes », finit déjà, en seulement deux morceaux, de nous convaincre que nous écoutons un groupe hors du commun.

La musique de Solstafir est très organique, très humaine, elle sent l'authenticité.

Si l'on doit trouver des comparaisons avec d'autres groupes, il faudra chercher du coté d' Anathema pour la construction des morceaux et quelques sonorités (d'ailleurs, les deux morceaux de clôture semblent être des études – magnifiques – autour du thème de «  Fragile Dreams  ») ou éventuellement les vieux The Gathering époque «  Mandylion  ». On pourra également penser à Empyrium, mais davantage pour sa démarche sincère et « naturelle » que pour son approche musicale. En tout cas, une chose est sûre, cette musique vient des terres glaciales désolées et peu peuplées…

Si l'album n'est pas totalement parfait de par ses parties écorchées inégales, on se délecte néanmoins d'une telle œuvre et l'on sait que l'on va ré-écouter ses poèmes froids un bon nombre de fois durant les longues soirées d'hiver à venir.

A découvrir d'urgence.

Le site : www. solstafir .net/

Joh


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011