Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !







                                                         



STRYPER "No More Hell To Pay"





S T R Y P E R
No More Hell To Pay
Label : Frontiers Records

Si vous n'êtes pas coutumier de ce site où pas moins de quatre albums du groupe ont été chroniqués, voici venu le temps, non des rires et des chants, mais bien celui de découvrir un groupe surprenant et hors normes.
Stryper est un groupe de heavy né dans les 80's, qui porte bien haut l'étendard du White Metal encore nommé Christian Metal (pas le métal de Christian, hein, on parle bien ici de Métal Chrétien).

Faire passer un message positif par le biais d'un style musical jugé peu recommandable, la recette a de quoi décontenancer, surtout dans les 80's où la censure américaine est honteusement exagérée. Pourtant, la longue carrière du combo et la pérennité de son succès sont des preuves incontestables que cette alchimie improbable opère.

Il y a quelques mois, Michael SWEET (chanteur guitariste de son état) avait prévenu : « cet album est celui que nous aurions dû sortir après « To Hell With The Devil » ». Et le bougre est d'une remarquable lucidité, cet album est en effet très très Heavy.

A l'écoute de ce nouvel album percutant, on ne peut s'empêcher de penser à cette phrase issue de l'album « Against The Law » paru en 1990 et qui se voulait plus agressif : « We're just rockin' harder to make our music roll ». Les fans s'en souviendront.

Pour la petite histoire, Stryper a déjà fait son grand retour en 2005 avec l'album « Reborn » le bien nommé, mais « No More Hell To Pay » donne l'impression que le groupe souhaite attirer l'attention sur sa musique plus que sur son propos.

Un coup d'œil (et d'oreille) rapide sur 2013 laisse apparaitre que celle-ci est une année riche pour le combo. Fort de sa signature chez Frontiers Records et après un album de reprises Heavy suivi d'un album compilant les réenregistrements des meilleurs titres issus de ses premiers albums, il semble clairement que Stryper souhaite inscrire ce nouvel opus dans une logique de durcissement du style.

Curieusement, « Revelation » et « No More Hell To Pay » (le premier single), les deux premiers titres - qui devraient donner le ton - sont un peu en dessous et laissent craindre le pire à la première écoute. Choix étrange de panachage de la playlist. Mais la suite est, comment dire… ? : Supérieure et inspirée !
Au rayon des brûlots, citons les speedés et efficaces « Saved By Love », la reprise « Jesus is Just Alright » avec sa structure alambiquée, « Legacy », « Te Amo », ou encore le sympathique « Sympathy », sans oublier « Renewed » qui clôture l'album d'une bien belle manière. J'attribue une mention spéciale au très épique « Marching Into Battle » et à « Water Into Wine » qui n'aurait pas dépareillé sur un album de KISS.

Petit bémol (de puriste certes) tout de même pour le mega fan que je suis : les « wouhou » de « The One » ressemblent fortement à ceux de la chanson « Blue Bleeds Through » de l'album solo de Michael SWEET paru en 2000 (en fait ceux sont les mêmes). Enfin bon, je dois être le seul à avoir repéré la chose et je saurai tenir ma langue car ceci n'enlève rien à la qualité intrinsèque de nouvel opus.

Que dire de plus ? Peut-être que suivront en 2014 un album et un Dvd live, un album solo et un livre autobiographique de M. SWEET. On en demandait pas tant mais nous voici comblés par tant de louables attentions.

« No More Hell To Pay » est un cd qui trouvera tout logiquement sa place au pied du sapin 2013 ou 2014 pour les retardataires.
ps : une édition limitée propose un DVD bonus qui regroupe deux vidéos (ci-dessous) et une interview titre par titre.

Le site : www.stryper.com

M@x Born








© essgraphics 2011