Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






CASABLANCA
Miskatonic Graffiti


 



CASABLANCA

Miskatonic Graffiti

Despotz Record

L'année passée, le super-groupe suédois Casablanca annonçait un troisième album. C'est en Septembre 2015 que « Miskatonic Graffiti » voit le jour. Première constatation : Ryan Roxie (Alice Cooper) et Erik Stenemo (Melody Club) ne sont pas de la partie et sont remplacés ici par un unique six-cordiste ayant déjà fait le remplaçant lors de certains live : Erik Almström (Bullet / Dregen / Nicke Borg's Homeland). C'est donc avec appréhension que j'entame l'écoute de ce CD, il faut dire que la barre est haute, après l'excellent « Riding A Black Swan » et le parfait « Apocalyptic Youth ».

Il s'agit ici d'un concept album ouvert par le très long (dix minutes) et très sombre « Enter The Mountains ». C'est une étrange façon de démarrer un album. C'est à partir du second morceau « Closer » que les choses se concrétisent. Des mélodies ultra accrocheuses et des sonorités nous ramenant quarante ans en arrière, rappelant parfois une autre formation suédoise : Ghost. A ce moment là, tout les morceaux s'enchainent à merveille, « This Is Tomorrow », « My Shadow Out Of Time », « RE:Old Money », « Name Rank Serial Killer », « She Was The One »... les refrains restent en tête (mentions spéciales pour « Sister » et « Miskatonic Graffiti »), la section rythmique, composée de Mats Rubarth et Josephine Forsman (Sahara Hotnights), est irréprochable, comme à son habitude, Anders Ljung (Chant) fait briller les morceaux avec une voix parfois cristalline, parfois éraillée.. Et que dire de ce nouveau guitariste ? Et bien il fait parfaitement son job et complète chaque chanson en les agrémentant de mélodies simple mais réfléchies. Magique ! L'album est clôturé par « Exit The Mountains », bien supérieure à sa jumelle qui faisait guise d'introduction, mettant fin à ce concept album composé de dix titres.

Miskatonic Graffiti est finalement un opus complet et plein de bonnes chansons. Cependant, il nécessite plusieurs écoutes pour être apprécié à sa juste valeur. Le seul bémol, c'est ce nom utilisé en l'absence de deux membres fondateurs (dont le jeu on fait énormément au sein de la formation), mais c'est juste selon moi. Une fois de plus Anders Ljung et sa bande ont prouvé leur talent !

Top 5: « Sister », « Miskatonic Graffiti » , « RE: Old Money », « Exit The Mountain », « Closer ».

Le site: https://www.facebook.com/casablanca

Stn.



Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr