Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






COHEED AND CAMBRIA
" The Color Before The Sun "


 



COHEED AND CAMBRIA

The Color Before The Sun


Les fans les plus attentifs connaissent bien les américains de Coheed And Cambria qui jouissent d'une belle réputation et d'un solide suivi outre-Atlantique. Un peu plus discret ici en France, le quatuor ne ménage pas ses efforts pour percer et s'installer dans le paysage du rock progressif européen. Oubliez vos références des vieux groupes de la scène néo-prog, l'étiquette rock progressif ou alternatif signifie ici une musique aux racines rock, souvent assez technique. Les gimmicks des titres fleuves et des longs soli de guitares ou de claviers ne s'appliquent plus ici. Si nous devions rapprocher leur démarche d'artistes plus proches de nous, citons ici un Steven Wilson. Dans les deux cas, les artistes font comme bon leur semblent sans s'inquiéter des étiquettes.

L'aventure des américains a débuté sous ce nom en 2001 sous la fièvre créatrice du chanteur et compositeur Claudio Sanchez. Alors que, jusqu'à présent, chaque nouvel opus de Coheed And Cambria s'inscrivait dans un large univers conceptuel (The Amory Wars), The Color Before the Sun sort de ce schéma traditionnel et développe des thématiques plus personnelles, tirées de la propre expérience de Sanchez. Après un « The Afterman » hyper dense et ambitieux, les américains semblent avoir eu besoin de revenir aux fondamentaux, à une certaine simplicité originelle. Chaque chanson se suffit à elle-même et montre un groupe très inspiré. Toujours très rock, ils déploient petit à petit une très large palette d'ambiances et de sons. La majorité des titres de l'album, faciles d'accès et rapidement accrocheurs, s'écoute avec plaisir, l'efficacité a été favorisée par rapport à toute démonstration technique. Coheed And Cambria n'hésite pas à parler de touches assez pop et ils ont bien raison. Un « Colors » ou un « Here to Mars », par exemple, possède le potentiel de passer sur des radios généralistes en Amérique du Nord et pourrait plaire à un large public. « Ghost » est une composition courte, toute en délicatesse et en douceur. En huit albums, le quatuor a su montrer l'étendue de son talent et un savoir-faire assez exceptionnel.

Avec un peu de recul, The Color Before the Sun constitue une parfaite introduction pour découvrir le travail de Coheed And Cambria. L'album dévoile progressivement ses charmes et fait preuve d'une rafraîchissante variété. The Afterman et Good Apollo, I'm Burning Star IV sont tellement denses que les novices pourraient être débordés et écurés. Ce huitième album sonne bien, il recèle bien des trésors. Finalement c'est quasiment un sans faute à l'exception de la pochette, qui est moins impressionnante et trop passe partout par rapport aux anciennes.

Le site : http://www.coheedandcambria.com

Emmanuel



Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr