Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






DEW SCENTED
"Intermination"

 



DEW SCENTED

Intermination

METAL BLADE

Déjà dix albums pour les allemands de Dewscented, plus de vingt-deux ans au compteur et toujours Leif qui maintient le groupe en vie car on ne peut pas dire que ce groupe soit au sommet de la scène extrême, actuellement, à l'inverse de formations comme « Suicidal Angels », « Dr Living Dead » ou autres combo de la scène « Revival thrashmetal ».

C'est marrant mais je trouve que les similitudes, tant artistiques que scéniques, avec les français de No Return sont assez nombreuses. Ces deux groupes ont un fort potentiel mais n'ont jamais passionné les foules, quoi que NO RETURN, avec son dernier opus, commence à tourner beaucoup plus.

Après donc un « Incinerate » peu intéressant, voir poussif, le groupe se devait se faire beaucoup mieux et quelle idée, pour aider dans cette voie, de rajouter une bonne dose d'influence melodeath à leur musique (ndlr un peu comme un groupe français cité un peu haut dans ma chronique) !

Le groupe a aussi décidé de proposer cette fois un ensemble de compositions plutôt rentre-dedans et agressives : « On a collision course », « Scars of creation », « Means to an end » avec même du blast « powersurge » en prime. Pas de changement de conduite sur les autres compositions, c'est pied au plancher tout du long.

Fans de At the gates, écoutez donc « Means to an end » et vous serez en territoire connu, sinon « Affect gravity » rappelle aisément les suédois de « The Haunted ».

Comme d'habitude, quelques reprises sont proposées ici : « Survival Reaction » (Solstice) et « Radiation Sickness » des cultissimes Repulsion.

Cet album, qui est largement supérieur à son prédécesseur (ndlr pas difficile, je l'avoue), a quand-même un léger problème : la durée (54 minutes) et le nombre de compos (15). Vu la ressemblance des morceaux, ce genre d'album devient répétitif au bout d'un moment et donne envie de décrocher plus qu'autre chose.

Doté d'une production comme d'habitude excellente, Intermination ne fera malheureusement pas partie des priorités des fans de métal qui auront d'autres choix (comme on dit : « les bourses ne sont malheureusement pas extensibles »).

Le groupe va tourner cet automne avec les français de No Return et les espagnol d'Angelus Apatrida donc, si vous voulez les voir, c'est l'occasion en plus : quatre dates en France au programme !

Il manque donc à Dewscented l'album avec des titres vraiment marquants pour pouvoir sortir du lot et attirer davantage l'attention du public.

Le groupe avait réussi à pondre une grosse bombe de thrash / death avec Inwards en 2002, pourquoi ne ferait-il pas la même chose avec le prochain opus ?

Le site : http://www.dew-scented.de/

Sniper

Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr