Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






ELTHARIA "Innocent"


 



ELTHARIA

Innocent

Autoproduction

Eltharia (à ne pas confondre avec Altaria) propose innocemment son deuxième album depuis sa formation en 2001.

Sa musique s'adresse aux amateurs de Heavy speed avec un peu de claviers mais ces derniers ne sont pas omniprésents ni très mis en avant.

Au programme de ce «  Innocent  » : onze titre de metal mélodique « à la française » car Eltharia nous vient de la région grenobloise, pas très loin de groupes comme Dyslesia, qui a eu son heure de gloire, ou Alkemyst, qui est passé plus inaperçu.

La musique et le son d'Eltharia ne sont pas très éloignés de ceux de ces groupes ou d'Highlord, à ses débuts. L'ensemble est sympathique mais, malheureusement, je ne pense pas que cet album leur permettra de tirer leur épingle du jeu. La faute à des compositions un peu trop attendues et entendues et, surtout, une production qui n'est pas à la hauteur.

Prenez une batterie qui semble programmée, des guitares un peu trop numériques, mettez peu de basse et l'on obtient, comme bien souvent dans ces cas, un rendu trop plat et criard qui rend l'écoute difficile et donne aux passages instrumentaux un goût de « trop long ».

Dommage car, même lorsque l'on ne recherche pas l'originalité à tout prix (après tout, combien de groupes sont vraiment originaux ?...), on peut sortir un disque très agréable et, ici, les compositions auraient pu le permettre. Il y a vraiment de bonnes choses dans des titres comme «  Would I Remember You ?  », «  Third World War  » ou «  Innocent  ».

C'est également regrettable car le chanteur ne s'en sort pas mal du tout et m'a rappelé l'excellent chanteur de Lost Horizon. D'ailleurs, de ce fait, on pense souvent à ce groupe à l'écoute d'«  Innocent  », la production en moins. Un travail d'arrangements plus poussé aurait permis de mettre encore plus en valeur le chant de Pierre Carabalona qui, à lui seul, apporte un réel intérêt à ce disque.

Bref, vous l'aurez compris, il faudrait qu'Eltharia puisse avoir les moyens d'enregistrer dans de meilleures conditions et apporte un plus grand soin à ses arrangements (et à son visuel globalů mais c'est un autre débat).

Une fois ces problèmes effacés, on appréciera plus facilement la musique d'Eltharia. Enfin, pour les amoureux du heavy speed des années 90-début 2000, dont je fais partie.

Courage les gars ! On va vous suivre !

Le site : http://www.eltharia.com/

Joh

Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011