Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






HALESTORM
"Into The Wild Life"


 



H A L E S T O R M

Into The Wild Life

Atlantic Records

Aujourd'hui, c'est avec joie que je m'attaque à la chronique du dernier opus d'Halestorm, « Intro The Wild Life ». Et les américain ont frappé un grand coup ! En effet, après avoir publié quatre making of de quinze minutes chacun sur le processus d'enregistrement et deux single (« Apocalyptic » et « Amen »), Lzzy Hale et sa bande m'ont plus que mis l'eau à la bouche. La pochette, quant à elle, annonce une ambiance vintage (en lien avec le processus d'enregistrement, sans doute) : une photo du groupe en noir et blanc, simple mais efficace.

Cependant, il ne faut pas se fier aux apparences : « Scream » annonce la couleur avec une ambiance plus proche du Metal actuel que de l'image que renvoie la jaquette. Un mélange entre des riffs à la Rival Sons et des sons plus électroniques. Au niveau de la production, cet album est une pure merveille ! On sent ici qu'Halestorm a pris un risque en explorant tous les styles qui lui sont chers, faisant davantage l'usage de synthétiseurs (ou encore d'orgue sur « What Sober Couldn't Say »). La guitare a un rôle très important sur cet opus : Joe Hottinger semble avoir travaillé ses sons plus que jamais afin d'accentuer les différents styles mis en avant, combinant des sonorités Blues (New Modern Love), Metal (Mayhem), ou faisant l'usage de Fuzz et d'Octaver sur « Gonna Get Mine » pour un rendu plus vintage. Certaines chansons ont des touches très Pop et aériennes grâce à cette guitare. Pour moi, c'est elle qui impose l'ambiance sur chaque morceau, et je tire mon chapeau au six-cordiste pour la très Southern Rock « New Modern Love ». Le musicien ne se contente pas de plaquer des accords et de tenir la rythmique, son jeu sonne « neuf » avec des phrasés plus organiques, des accords plus recherchés et un feeling hors norme sur certains soli.

Mais ne lui attribuons pas tout le mérite, il ne faut pas oublier de parler de ce duo qu'est Arejay Hale / Josh Smish, section rythmique groovie et indéracinable, faisant beaucoup dans les morceaux et l'humeur qu'ils dégagent, jouant sur la dynamique et l'intention.

Tout semble réfléchi, authentique et surtout bien pensé, car la face vintage et rock'n'roll du groupe n'est en rien effacée, avec un  « Jump The Gun » et un « Bad Girls World » plus qu'épiques. Lzzy Hale sonnerait presque Gospel à la fin de « I Like It Heavy ». D'ailleurs, que dire de cette voix, si ce n'est qu'elle a pris en maturité et est plus rock que jamais ? Le gros point fort, ce sont aussi les textes qui semblent plus mûrs qu'auparavant, la frontwoman règle certains de ses comptes et n'hésite pas à ressasser le passé, notamment sur la magnifique ballade qu'est « Dear Daughter ».

Tout est donc très harmonieux et cohérent. De plus, je trouve ça assez rare qu'un groupe aussi jeune cherche déjà à explorer de nouveaux styles après seulement deux albums studio (« Halestorm », The Stange Case Of… »).

Cet album est vraiment extra, bourré de tubes, de refrains accrocheurs, avec certains morceaux très énervés comme « Mayhem » qui est, pour moi, l'une des perles de cet album. Pour résumer, je dirais que ce qui fait le charme de cette œuvre, c'est la prise de risque, le mélange de styles et surtout, le son très authentique ! Halestorm nous prouve son talent d'année en année, devenant de plus en plus gros. « Into The Wild Life » est, à mon goût, le meilleur des trois albums du groupe, et de loin ! Hâte de voir ça sur scène dès que l'occasion se présente.

Top 5: « Gonna Get Mine », « Amen », « Mayhem », « New Modern Love », « Dear Daughter »

Le site: http://www.halestormrocks.com/

Pour les intéressés, le making of de l'album:

Part 1: https://www.youtube.com/watch?v=K0AwjQKrrz8

Part 2: https://www.youtube.com/watch?v=5_nuRNdmCgw

Part 3: https://www.youtube.com/watch?v=uv09l86AosE

Part 4: https://www.youtube.com/watch?v=ApdBAhtLuM

Stn.


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011