Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






IRON MAIDEN
"The Book Of Souls"


 



IRON MAIDEN

The Book Of Souls

Maiden aura joué avec les nerfs de ses fans… The Book Of Souls paraît après un laps de temps anormalement long : cinq ans depuis The Final Frontier (les Lives et autres compilations ne méritant même pas que nous re-citions leurs noms ici)… Ceci aura suffi à alimenter les rumeurs les plus folles (la fin du groupe…), avant que les annonces de l'album solo de Steve puis du cancer de Bruce ne viennent vraiment jeter l'effroi. Quant à The Final Frontier, malgré son succès commercial, il révélait une équipe en panne d'inspiration…

La guérison de Bruce, puis l'annonce de The Book Of Souls (mis en boîte chez nous) prenaient alors des airs de cadeau bonus… Les premières communications du groupe laissaient entendre que cet album serait « différent » : nouvelles sources d'inspiration, nouvelles associations pour la composition, et disque à rallonge. Si cela redonnait de l'espoir aux pessimistes, le single bateau « Speed Of Light », paru mi-août, venait néanmoins refroidir quelque peu l'attente.

Vendredi 4 septembre la France pourra apprécier ce seizième opus des grand-pères du Metal. Comment vous le présenter ? Effectivement, le groupe a voulu sonner différemment de The Final Frontier, mais sans pour autant pouvoir parler de « surprise » ou de vraie « prise de risque ». The Book Of Souls sonne plus prog' que son prédécesseur et est à rapprocher de A Matter Of Life And Death en matière d'esprit comme de qualité : un concept général, des ambiances travaillées assez appuyées, des parties instrumentales qui prennent leur temps et, effectivement, une volonté de « tenter quelque chose »… En revanche, comme pour A Matter Of Life And Death, encore, le groupe tombe un peu à côté en matière d'idées.

Passons sur le single que tout le monde aura rapidement rangé de côté, il y aura heureusement peu de morceaux du même accabit : « When The River Runs Deep » et « Death Or Glory » essentiellement. En revanche, vous aurez noté un vous-ne-savez-quoi de différent dans le son de « Speed Of Light »… il y a effectivement un petit effort niveau prod', afin d'obtenir plus de proximité dans le son, essentiellement au niveau des guitares. Certes, pas une révolution, mais tout effort est appréciable de la part d'un groupe aussi statique depuis une bonne décennie…

Le reste, j'y viens vite car c'est l'essentiel : « If Eternity Should Fail », « The Red And The Black », « Empire Of The Clouds »… au moins trois titres qui vous passionneront. Encore une fois, l'inspiration pêche un peu en pure matière d'écriture, mais ces compos révèlent une vraie fraîcheur d'esprit de la part du groupe : drama pour la première, montée instrumentale organique pour la seconde, montage cinématographique pour la dernière, la fameuse compo de Dickinson battant le record de « Rime Of The Ancient Mariner » (sur l'album Powerslave) avec ses dix-huit minutes. Ce ne sont pas les meilleurs thèmes du groupe, mélodiquement parlant, encore une fois, mais CA NE SONNE PAS COMME LE PRECEDENT et c'est l'essentiel.

Et heureusement, car il est dur de se refaire : « The Great Unknown » pourrait figurer sur Dance Of Death sans dénoter, lui… Quant à « Shadows Of The Valley », vous tilterez tous sur le riff, je parie (je vous laisse voir), ainsi que sur ce qui ressemble à un montage frankensteinien entre « Fallen Angel » et « Lord Of Light »… je vous laisse voir aussi ! « Tears Of A Clown » réussit en revanche à diversifier l'album en proposant un titre court aux relents Rock parfaitement mené.

Il faut replacer cet album dans son contexte pour pleinement l'apprécier : Maiden n'a plus marqué les esprits (artistiquement, car commercialement…) depuis Brave New World, qui n'était pourtant pas une réinvention stylistiquement parlant… Si cet album-ci n'atteint pas son niveau en matière d'inspiration, il est le premier (depuis maintenant quinze ans !) à vouloir retirer les pieds de cette mare de recyclage permanent dans laquelle Maiden s'était embourbé.

Et leurs godasses auront le temps de sécher j'espère : Dickinson a déjà déclaré qu'il ne voyait en rien The Book Of Souls comme étant le dernier Maiden, et la tournée est déjà… bookée (mouarf). Je suppose qu'il faudra, en revanche, de nouveau supporter trois Live, cinq compilations et douze rééditions de singles... Je ne pense pas que ce soit le nombre de ventes qui plombe Maiden, alors merci de vous concentrer sur l'essentiel, les boys !

Le site : ironmaiden.com  + myspace.com/ironmaiden

the_outcast


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses pour
ce site.

Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr