Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






RAGE AGAINST THE MACHINE Ennemis Publics

par Brice Tollemer

 



RAGE AGAINST THE MACHINE Ennemis Publics

 

par Brice Tollemer

Chez l'éditeur Camion Blanc, ce qu'il y a de bien, c'est qu'il y'a un choix énorme si l'on cherche des livres sur des artistes rock en matière de biographie ou de compte rendu. Ce qui est moins heureux c'est qu'il faut faire le tri car, manifestement, il n'est pas opéré en amont par l'éditeur. On sent bien que l'offre en quantité supplante la sélection par la qualité. C'est au lecteur de faire le tri en choisissant de lâcher une trentaine d'euros au hasard.

Vous l'aurez sans doute compris en parcourant cette introduction, nous n'avons pas affaire ici au haut du panier de la production Camion Blanc. Cette très courte biographie n'est pas ce que l'on peut nommer un travail sérieux. Déjà, le livre est assez court, certes la carrière du groupe n'a pas durée trente ans, mais il y avait très certainement matière à entrer un peu plus dans le détail des événements plutôt que ce survol exhaustif et assez peu intéressant. En plus, la manière grossière utilisée pour gonfler le nombre de page en écrivant dans une grosse police et intercalant une photo toutes les deux pages (photos de qualité photocopie qui plus est) frise le foutage de gueule. On croirait une rédaction de lycée qui essaye d'enfumer son prof de littérature...

Mais le comble du comble, ce sont certains commentaires de l'auteur qui s'empresse d'exprimer son avis personnel sur certaines choses, jusqu'à traiter la population américaine de conne par moment (ce qui n'est peut être pas forcément faux, mais est-ce le lieu pour ce genre de commentaire ?). Là où le travail d'un journaliste s'attachant à la biographie d'un artiste est de rester neutre, l'auteur tombe dans la facilité nombrilique en livrant des avis dont le lecteur n'aura que faire.

Un simple coup d'il aux sources d'information utilisées par Brice Tollemer suffit pour comprendre que le travail de recherche se limite à la lecture de quelques magazines de metal, un livre ou deux et des aprioris personnels. Où sont les prises de contactes avec le groupe ou l'entourage proche du groupe ? Ce livre fleure bon la rédaction scolaire médiocre de quelqu'un qui n'a assurément pas en main assez d'informations pour faire le tour de son sujet. Economisez 30 €, même pour caler un meuble, ce n'est pas pratique.

V

Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr