Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






TREMONTI "Cauterize"


 



TREMONTI

Cauterize

 

Tremonti c'est surtout un nom que l'on connaît lorsqu'on est guitariste. En effet, il a, depuis un moment, remplacé un certain Carlos Santana pour porter haut l'étendard de la marque PRS qui fabrique les célèbres guitares. Pourtant, tout le monde connaît ses projets, ne serait-ce que de nom : son premier groupe se nommait Creed et, même s'il n'a pas réellement percé en France, aux States ce fut un énorme carton. Suite à un chanteur un peu difficile à gérer, le groupe se sépare et Alter Bridge voit le jour, Mark s'associe avec l'ex chanteur des Mayfield Four, Myles Kennedy, et arrive à rebondir, voire à dépasser Creed en terme de notoriété à l'international. Myles étant également le chanteur du nouveau groupe de Slash, Mark profite des absences de son chanteur pour pondre des albums en solo. Cauterize est son second effort.

A première écoute, comme sur son premier opus All I Was, on se dit que la production de Tremonti en solo est très proche de ce qu'il propose avec Alter Bridge. Puis, à force d'écoutes un peu plus attentives, on remarque tout de même quelques différences. Le Post Grunge est toujours de mise, mais il est cette fois relégué sur les bords (les mélodies vocales pour être précis), car Cauterize est assurément plus metal dans les riffs et les rythmes que n'importe quel titre d'Alter Bridge. On est même en droit de se demander si Tremonti ne recycle pas là des idées qui ont été recalées pour son groupe… Reste qu'il a raison de ne pas les avoir jetées car Cauterize est un disque réellement intéressant.

On y retrouve le savoir-faire guitaristique de l'artiste et son habileté à composer des titres accrocheurs, mais on découvre également un chanteur qui tient plutôt bien la route. Une voix plutôt chaude, un timbre assez proche de celui de l'ancien chanteur de Creed, finalement. On n'y retrouve pas les facilités de Myles Kennedy, mais Mark n'a pas à rougir pour autant (Myles est inatteignable pour une majorité de très bons chanteurs...).

Alors, faut-il acheter ce disque si l'on est fan d'Alter Bridge ou de Creed ? Oui ! Car on y retrouve bien la marque du principal compositeur de ces deux projets, on ne sera pas trop perdu. Les plus difficiles regretteront peut être que Mark ne se soit pas un peu plus éloigné encore de son style afin de proposer un album plus novateur. Reste que, pour patienter en attendant le prochain Alter Bridge, l'amuse-bouche reste luxueux.

V.


Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011