Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





3 DOORS DOWN
"Us and the Night"

 



3 DOORS DOWN

Us and the Night


Le groupe est né au milieu des années 90 à Escatawpa, Mississippi, et est actuellement formé de Brad Arnold (Chanteur), Chris Henderson & Chet Robert (Guitaristes), Justin Biltonen (Bassiste) et Greg Upchurch (Batteur).

Si la réputation de 3 Doors Down n’est plus à faire, grâce à des tubes tels que « Kryptonite », « When I’m Gone » ou « Here Without you », il n’en reste pas moins qu’ils doivent se maintenir à niveau et il faut dire qu’ils assurent un max !

Après le départ, en 2012, de Matt Roberts (Guitare), pour cause de maladie, remplacé par Chet Robert, et de Todd Harrel (basse), un peu plus tard, en 2013, remplacé par Justin Biltonen, le groupe récupère du sang neuf. Le but n’étant pas d’oublier les anciens membres mais de continuer à avancer en se ré-inventant et en gardant l’essence même du groupe… et c’est chose faite !

« Us and the Night », leur septième (si l’on compte un Greatest hits) album, marque le changement : il raconte un nouveau chapitre de l’histoire. Il fait, en quelque sorte, une introspection, une analyse des sentiments humains…

On s’en rend compte surtout avec « In the Dark » où cette diablesse avec son solo de guitare vous manipulera et vous entrainera dans l’obscurité pour faire de vous son esclave. Ou bien « Love is a Lie » où la trahison se fera sentir, ainsi qu’avec « Personnal Jesus » … : « Tu m’as promis mon Paradis, je vis dans ton enfer, tu me disais que c’était pour mon bien ».

Tandis que certains occultent sur « Do you really want to hurt me » (avec une intro très marquée Country/Folk, ce titre très entrainant est comme une manière de se protéger : on ne veut pas savoir ce qui se passe et ce, en toute légèreté), d’autres se cherchent avec « Inside of Me », magnifique ballade au piano (on cherche à savoir où l’on va : « une seule vie, une seule danse, trouver qui on est… »). Puis, il y a l’espoir avec « Riders on the storm », une très belle ballade qui nous permettra « de surmonter nos peurs et d’aller de l’avant. Etre fort pour se débarrasser de ses démons, et espérer que demain nous apporte la chance à saisir pour être enfin soi-même », de même que « Believe » : croire en ses rêves même quand personne n’y croit, il est temps de se lancer de prendre des risques, une belle leçon de vie !

Alors on survit avec le rythme soutenu de « Still Alive », un peu plus dark, toutes les blessures ont une histoire à raconter, on se bat avec ses sentiments. Puis on se demandera comment revenir quand on se perd avec « Fell from the moon », encore une magnifique ballade au piano.

Puis, lorsque tout est finalement trop lourd à supporter, on lâche finalement prise grâce à « Us and the night » et « let’s enjoy the ride ». On profite du moment présent !

Le remède à tout ça ? « Broken », ce titre au riff sympatoche et au refrain qui fédère, est comme une thérapie : il nous donnera cette énergie, cette rage de vivre ! C’est un appel à tous les écorchés vifs et il fonctionnera forcément très bien en concert, c’est certain !

Déjà prête pour leur prochain show en France ! (Concert qui devrait avoir lieu à l’automne prochain. A confirmer…)

L’anecdote :
Le 14 juillet 2015 Brad Arnolds a interrompu son concert lorsqu’il s’est aperçu qu’un homme tapait une femme dans le public, il l’a interpellé au micro : « Hey, hey mec, on ne frappe pas les femmes (…) Tu viens juste de pousser une femme pour aller te battre, espèce d’abruti ! Faites-le sortir, on ne frappe pas les femmes !». 

Le site : http://www.3doorsdown.com

Chris B



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011