Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !






ANTHRAX
"For all Kings"


 



ANTHRAX

For all Kings

Nuclear Blast

Les New Yorkais d'Anthrax étaient attendus au tournant...

Quatre ans après le très réussi « Worship music », les rois du mosh remettent le couvert avec ce très long « For All kings » : pas moins de quinze titres pour à peu près 80 minutes de musique dont quatre titres live (AIR, Madhouse, Caught in a Mosh et enfin un titre de Worship music) qui ont un intérêt plus que limité car ils proviennent du live à Tokyo, ce même live étant sorti il y a plus d'un an. Donc on aurait préféré un bonus plus attractif.

Le single « Evil twins », déjà en ligne depuis plusieurs semaines, étant fortement inspiré par la période « State of euphoria » du groupe, nous laissait espérer un album bien thrash comme les new yorkais savent si bien le faire.

Malgré quelques titres thrash bien sympa (« Evil Twins », « Zero tolerance », «The battle choose us ») et quelques rythmiques plus syncopées sur des morceaux comme « You gotta believe » ou « All of them thieves », l'ensemble est plus orienté heavy avec certaines compositions très très longues (« You gatta believe » qui dure quasiment huit minutes avec l'intro, pareil pour « Blood Eagle Wings », voire « Breathing lighting » qui dure pas moins de 6 minutes 33).

Ici, c'est donc la quantité au détriment de la qualité, un peu comme sur le dernier album de Brainstorm qui offre au final une pochette magnifique, une production top mais juste un ou deux morceaux qui sortent du lot, ce qui est pardonnable pour un groupe comme Brainstorm mais l'est beaucoup moins chez une pointure comme Anthrax.

La pochette n'est pas hideuse mais un peu pompeuse sur les bords. On y voit les cinq membres du groupe représentant des statues de rois, bien sûr Benante et Ian au premier plan. Rien d'anormal, me direz-vous, ce sont les deux leaders du groupe !

Rien à redire sur la production qui est très bonne.

Au final : un album un poil décevant pour un groupe de cette pointure, surtout sous cette configuration qui reste quand même le line-up de référence des new yorkais, sauf pour ceux qui préfèrent la période John Bush. On pouvait espérer plus de la bande à Scott Ian qui est capable de beaucoup mieux, il suffit d'écouter Worship music pour s'en convaincre.

Il serait bon pour Scott Ian and co d'oublier un peu Game of Thrones et de se replonger dans Judge Dredd.

Le site : http://anthrax.com

Sniper



Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr