Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





DESTRUCTION
"Under Attack"


 



DESTRUCTION

Under Attack

nuclear blast

Le trio, qui fait partie des maitres du thrash allemand avec KREATOR, SODOM et TANKARD, vient de sortir son nouvel opus, trois ans et demi après le sympathique mais pas transcendant SPIRITUAL GENOCIDE.

C’est donc le troisième opus consécutif avec le même line-up : Schmier, Mike Sifringer et le polonais Wawrzyniec « Vaaver » Dramowicz derrière les futs.

Qu’attendre donc du nouvel album de Destruction ? Je répondrais tout simplement : du Destruction quasi identique au précédent et à l’ensemble des albums sortis depuis la reformation du groupe en 1999. Rien d’étonnant à ça, vu que c’est le duo qui compose la grosse majorité du répertoire.

« Under Attack » est composé de douze morceaux de metal d’influence thrashisante et germanique.

C’est donc « under attack » qui ouvre l’album, un morceau typiquement Destruction sans aucune surprise et qui s’avère beaucoup trop long et assez répétitif – le problème des compositions thrash et qui dépassent les six minutes… d’ailleurs, le groupe a réalisé un clip sur ce morceau qui n’est pas non plus un chef d’œuvre du genre.

Plus sympathique, « Generation nevermore » est un morceau bien speed au refrain qui rentre bien dans le crâne et fait partie des meilleurs compos proposées par le trio depuis la reformation du groupe.

« Getting used to the evil » nous propose un Destruction plus lourd et plus sombre avec des parties en arpège, même si ce n’est pas la facette que les gens préfèrent du groupe, ça fait du bien d’entendre un truc pas forcement habituel.

L’ensemble des compos s’écoute avec plaisir mais il manque le coté accrocheur pour réussir à rester concentré totalement durant les 54 minutes que dure le CD. On a envie, par moments, comme devant certains films de série B, de partir avant la fin.

Dieu sait que, depuis la reformation du groupe en 1999, il nous a proposé quelques morceaux fort sympathiques. Je pense par exemple à : Metal Discharge, The alliance of hellhoundz (avec plein d’invités prestigieux), The antichrist. Il est aussi capable de nous pondre des boucheries énormes, je pense en particulier au monstrueux « Thrash t’ill death ».

Une reprise au programme : c’est donc cette fois le cultissime « Black metal » que le groupe nous propose avec, en invité, Alex de Krisium. Mais ce dernier n’utilise pas sa voix growlée afin de rentre le morceau un peu plus brutal que la version originale. Question version plus réussie, écoutez donc celle d’Hypocrisy sur l’EP « inferior devoties ».

Malgré une production massive et une pochette bien thrashisante, ce n’est pas ce « under attack » dans la moyenne qui permettra au groupe de proposer enfin un album vraiment passionnant et capable de rivaliser avec certaines productions actuelles – je pense notamment aux derniers Slayer « Repentless », Sodom « Epitath of torture » ou encore au fantastique album de Kreator « Phantom antichrist » qui remonte à 2012.

Fan hardcore du combo et de thrash old school, vous pouvez foncer. Les autres, écoutez pour vous faire une idée sur l’album mais surtout, ne loupez pas la tournée à venir car, en live, Destruction, ça reste énorme !

Le site  : http://destruction.de

Sniper



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011