Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





DORO
"Strong And Proud"



 



DORO

Strong and proud

NUCLEAR BLAST

Pas une année sans que la metal queen nous offre un nouveau produit à nous mettre sous la dent – ou plus exactement Nuclear Blast qui, comme le précédent label, aime bien célébrer les anniversaires de la dame en nous proposant de beaux DVD avec plein de de prestations diverses et variées. Le must restera le DVD qui fêtait le 2550ème concert de la Dame.

La Miss nous propose le big coffret avec pas moins de 3 blurays et 1 CD audio où l’on retrouve différents titres tirés de toute sa carrière DORO et, bien sûr, WARLOCK.

Je vais être clair sur un point, les 30 ans de carrière, c’était en 2014 et les concerts datent de cette même année, plus exactement les 2 et 3 mai, avec un soir version Classique et le lendemain version Metal. Mais le label avait déjà célébré l’évènement à l’époque avec une compilation « Powerful passionate favorites » qui ne fut, si mes souvenirs sont bons, pas réellement utile. Il aurait été préférable de sortir ce produit cette même année plutôt qu’en juin 2016…

Peut-être le single sorti début avril a-t-il fait un gros flop et Nuclear Blast se devait de redresser la barre en proposant un package qui allait se vendre d’avantage ? Ce serait plus intelligent que Doro nous propose un digne successeur à « Raise your fist » qui était un très bon album, au lieu d’un énième DVD.

Ayant pu voir un peu le DVD, il y a du light, il y a du décor, ça joue bien, la salle est blindée, la Miss est plutôt généreuse avec son public, il y a plein d’invités : Lordi, Hansi Kursch, UDO… mais le problème, à force, c’est que la mayonnaise ne prend plus et l’on a l’impression d’avoir une redite du double DVD de ses 25 ans qui avait été filmé aussi à Düsseldorf et là aussi il y avait du beau monde.

Pour en revenir au CD, il contient 14 titres dont 3 reprises : Fear of the dark avec Blaze BAILEY, Balls to the wall avec le père Udo en guest et, enfin, la reprise de Dio que la miss joue depuis un certain nombre d’années.

Bien sûr, on retrouve les indispensables de Warlock : All we are, Hellbound et Für immer, auxquels on rajoute les hits en puissance tirés de la discographie solo : Raise your fist, Revenge, Rock till death.

Des morceaux comme You’re my familly, Save my soul, Without you, On the run peuvent paraître un peu plus dispensables quand on connaît la discographie ultra fournie de Doro.

Au final, même si l’initiative est sympathique, on reste sur notre et faim et on aurait préféré autre chose, genre un nouvel album. Attention, le packaging est magnifique mais seuls les fans hardcore de Doro Pesch se précipiteront dessus.

Le site  : http://doro.de

Sniper



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011