Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





EXUMER
"The raging tides"

 



EXUMER

The raging tides

Metal blade

Exumer fait partie des formations germaniques ayant sorti deux opus dans les années 80 : le monstrueux « Possessed by fire » (un opus majeur et fortement inspiré par Slayer) et le plus moyen « Rising from the sea ». Puis le groupe se sépare en 1987.

Le groupe a toutefois sorti une démo en 1989 mais cela n'aboutit pas.

C'est donc en 2008, soit plus de vingt ans après, que le groupe se reforme avec deux des membres d'origine : Mem Von Stein et Ray Mensh. Il s'agit du deuxième opus que le groupe nous propose depuis 2008 ; le premier « Fire and damnation » remontant à 2012.

« The raging tides » propose donc dix morceaux de thrash plus Slayerien qu'allemand dans sa conception. Il suffit d'écouter le fort sympathique « the raging tides » ou encore « Sacred defense » pour se retrouver téléporté à Los Angeles.

Même des morceaux comme « Catatonic » auraient pu figurer sur un opus comme « World Painted Blood » où la voix de Mem Von stein sonne comme du Araya pur jus.

Je ne ferais pas de commentaires sur les paroles, plus orientées sur le monde actuel et les problèmes de société que sur des sujets habituellement traités par les groupes de Thrash / death.

Globalement, c'est du thrash plutôt up tempo qui est proposé ici. « Sinister souls » et son refrain qui fait mouche en est l'un des nombreux exemples, je pense aussi au succulent « Death factory » - ah ce break de batterie nous rappelant « Hell awaits »!

Tous les morceaux sont accrocheurs et l'on reste scotché durant les cinquante minutes que dure cet opus.

On n'oubliera pas de signaler les deux reprises : une des cultismes PENTAGRAM « Forever my queen » et surtout celle, très réussie, de « Hostage to Heaven » de GRIP INC. dans une version très proche de l'originale.

Doté d'une production assez énorme, nous avons là un très bon album de thrash puissant et racé mais légèrement surproduit il suffit d'écouter les dernières productions d'Onslaught ou d'Overkill pour comprendre ce que je veux dire.

Exumer a donc fait un retour gagnant et, sortir un album de cette trempe trente ans après, je dis « bravo » !

Le site : http://exumer.de

Sniper



Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
Tenté ?

contact : ultrarockcontact@free.fr