Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





MASSIVE
"Destination Somewhere
"

 



MASSIVE

Destination Somewhere


Massive, groupe australien, était mon coup de cœur 2014 avec son premier opus “Full Throttle”. C’est donc sans réfléchir que je me suis commandé leur dernière galette et donc tout de même un peu fébrile que je me lance dans son écoute. Et oui, bien souvent, le second essai n’est pas toujours à la hauteur du premier. Dès la fin du skeud, j’entame une deuxième écoute dans la foulée. J’avais raison d’avoir quelques craintes. Je retrouve les sensations de Full Throttle, mais un ton en dessous.

Alors, qu’est ce qui fait que la mayonnaise ne prend pas aussi bien ? Peut-être simplement que ce second opus n’a pas la fraicheur et la candeur du premier.

Me concernant, je trouve que la production est un poil trop propre et policée. On sent moins l’urgence et l’on suspecte l’envie de conquérir le plus grand nombre.

Mais il ne faut pas se méprendre, Destination Somewhere est plutôt bon et efficace. Et le groupe sait proposer des registres plus bluesy et nuancés, ce qui amène tout de même un peu de fraicheur. Au final, Destination Somewhere est un bon album, mais il ne permettra sans doute pas aux australiens de passer dans la cour des grands comme aurait pu le prédire Full Throttle. La magie d’un revival mid 80 à Los Angeles ne s’opère pas aussi facilement, même si le nouveau guitariste essaie avec brio de relever l’héritage non dissimulé d’un certain Slash, tant le son et le jeu du gazier nous rappellent ceux de l’homme au haut de forme.

Pour conclure, pour les fans de cette époque, “Destination Somewhere” me donne l’impression de déjà-vu. En effet, cela me rappelle mes jeunes années, quand L.a.Guns avait sorti, en 1989, “Cocked and Loaded”, successeur de son premier album éponyme, qui était bon mais pas aussi ravageur et donc un peu décevant.

Mais bon, je reviendrai à “Destination Somewhere” dans quelques semaines, parfois on a de bonnes surprises en laissant du temps au temps ! Et j’irai dans tous les cas les voir en live avec plaisir, tant Massive véhicule et transpire le son et l’attitude de ces belles années !
Titres à écouter : Tout, parce que l’album est quand même plaisant, mais plus précisément : « One For The Road » et  « Beaten Dog ».

Le site : http://www.massiveoz.com/band

Vic De Sable



 





ULTRAROCK
3 rue de La Terminale
95800 Cergy Saint Christophe

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011