Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





PANYCHIDA
"Haereticalia - The Night Battles"



 



PANYCHIDA

Haereticalia - The Night Battles


Quand on parle de Pagan ou de black métal on ne pense pas tout de suite à la République Tchèque, sauf si on est un grand fan de MANIAC BUTCHER. En effet, les groupes ne foisonnent pas vraiment de ce côté de l’Europe. Pourtant, parmi eux, il y a PANYCHIDA.

Panychida est un mot tchèque pour nommer un service « commémoratif », une observance liturgique en l'honneur d’un défunt, qui est servi dans les Églises orthodoxes orientales et gréco- catholiques.

Fondé en 2004, PANYCHIDA a connu des périodes de vache maigre, le groupe a eu du mal à se faire un nom, complètement noyé par le flot de groupes de Pagan métal. Il faudra qu’il persiste jusqu’au troisième album « Grief For An Idol » pour enfin être reconnu. En mai 2016, sort dans les bacs Haereticalia – The Night Battles.
PANYCHIDA essaye de se trouver une identité propre, de sortir des clichés du Pagan métal. The Wild Assembly, intro de l’album, et le titre In Striacium ressemblent à du Vivaldi ou du Tchaïkovski (notamment Roméo et Juliette). Cependant, les compositions ont pris en maturité par rapport aux albums précédents, on trouve des passages épiques ou très heavy, tout en conservant le côté Pagan métal.

Les textes n’ont pas une grande originalité, ils sont ténébreux et parlent de sorcières et du diable ; seules les âmes sensibles seront effrayées. Du coup, la couverture de l’album est complètement en adéquation avec ces thèmes.

En conclusion, pour une durée d’environ 45 minutes, Haereticalia – The Night Battles contient onze titres dont l’intro, un interlude instrumental et deux morceaux en public, ce qui en fait un album plutôt court, mais qui n’est pas du tout désagréable.

Le site : https://www.facebook.com/panychida/

Thy Nema



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011