Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





RECKLESS LOVE
"InVader
"

 



RECKLESS LOVE

InVader


Comment ça, vous ne connaissez pas Reckless Love ? Ce petit trou dans la raquette doit impérativement être réparé. Ce groupe de Metal Glam Finlandais composé de Olli Herman (Chant) Pepe Reckless (Guitare Lead) Jalle Verne (Basse) et Hessu Maxx (Batterie) existe depuis quinze ans, et il en est à son quatrième album, « InVader », sorti le 4 mars dernier.

Dans ce nouvel album, Reckless Love nous propose de voyager un peu avec eux... notamment sur « We are the week end », titre aux rythmes très intéressants et au refrain très entrainant, accompagné d’un solo de guitare musclé…on passera un bon moment en leur compagnie. Puis, ils nous emmèneront à la rencontre des « Scandinavian Girl » fraiche et entrainante, marquée par du synthé dans le plus pur style Rock Glam 80’s, cette chanson fonctionne très bien en concert, j’ai pu le constater par moi-même lors de leur dernier concert à Paris le 23 mars dernier. Pas de voyage sans fête…une énorme party jusqu’au point de rupture sur « Let’s get cracking » qui donne la patate ! Comme tous ces titres rock Glam des années 80, juste comme on les aime !

On repartira comme des balles sur “Bullet time”, Rock plus lourd, plus rythmé, avec une voix plus rauque dans l’intro et une batterie marquée, pour nous diriger vers notre « Destiny », un titre un peu plus classique dans sa structure mais avec « when I look into your eyes I see my destiny », un refrain facile à retenir, encore une fois, ça fonctionne.

Deux petites escales sur « Hands » où l’intro semble presque rappée, les percus rythment de main de maitre la chanson et la puissance du solo de guitare nous chavire... Un peu moins mélodieux que les autres, ce titre fonctionne pourtant bien en live. Puis sur « Pretty boy Suggar », même structure mais un peu plus rock, avec un cocktail de riffs musclés, la guitare est très intéressante sur les notes soutenues et la batterie est juste énorme.

On terminera ce joli voyage sur le petit bijou de l’album qui est incontestablement « Monster », les rythmes sont cassés, les couplets quasi parlés, et le refrain efficace …l’alchimie opère et on se laisse embarquer par ce titre qui nous donne envie de découvrir vers quelle autre aventure nous embarquera Reckless Love la prochaine fois…

Même s’ils sont hot, hot ! …Mon album préféré reste toutefois Animal Attraction, sorti en octobre 2011.

Anecdote : Olli possède au moins six paires de santiags du créateur Pekka Lahti dont il est très fan.

Le site : http://www.recklesslove.com/

Chris B



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011