Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





WALLS OF JERICHO
"No One Can Save You From Yourself"

 



WALLS OF JERICHO

No One Can Save You From Yourself


Voilà huit ans que les fans de Walls Of Jericho trépignent d’impatience de voir renaître le groupe de Detroit des cendres de son précédent opus « The American Dream », qui n’avait pas forcément fait sourciller les aficionados. Huit ans d’absence des écrans radars qu’ils justifient par la nécessité de prendre du recul sur leur travail et s’être focalisés récemment sur la composition de « No One Can Save You From Yourself » qui, cette fois-ci, mettra, à mon sens, tout le monde d’accord…

La puissance vocale de Candace Kucsulain, carte d’identité de l’escadron, nous met immédiatement d’accord en nous envoyant, du sol, un uppercut, une véritable patate de forain en plein menton, avec, notamment, les explosifs « Relentless », « Cutbird » ou « Anthem ». Il y a, derrière, un escadron musical qui fait le boulot avec, parfois, quelques surprises comme « Fight the Good Fight », qui se veut plus mélodique, faisant une brève trêve avant de renquiller sur « Wrapped In Violence », qui assomme à nouveau et se voudra ultra puissant en live. Les pits sont déjà assurés !

A noter, cependant, certains titres dispensables comme « Forever Militant » ou l’outro « Probably Will », aux teintes de ballade qui n’apporte pas grand-chose, si ce n’est, peut-être, prouver l’aisance de Candace en chant clair, aussi bien qu’en saturé, une vérité indiscutable, mais, avions-nous vraiment besoin de nous en convaincre ?

Malgré ces deux apartés un brin agaçantes, le reste de l’album est d’une énergie et d’une puissance indiscutables, qui placent en maîtresse absolue la notoriété du quintet de Détroit dans sa capacité à composer avec violence et précision à la fois.

Objectivement, une fois l’excitation un brin redescendue, on admet volontiers que ce « No One Can Save You From Yourself » ne fait pas réellement peau neuve : on a du Walls of Jericho connu et reconnu, le groupe fait ce qu’il sait faire de mieux : faire d’un ensemble technique puissant, un joyeux bordel ultra efficace sur la galette autant qu’il le sera sur scène, assurément.

Pas de surprise, donc, mais ils nous servent ce que l’on a envie d’entendre et cela fait du bien !
Sans maîtrise, la puissance n’est rien, nous ventait Pirelli … et de la gomme, les Walls of Jericho nous en envoient avec un niveau de maîtrise technique qui remet les pendules à l’heure, tant sur l’instrument que côté production, c’est impeccable !

Le site : https://www.facebook.com/WallsofJericho

Simon



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011