Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





ARSTIDIR LIFSINS
"Heljarkviða
"












 



ARSTIDIR LIFSINS

Heljarkviða

Ván Records

Árstíðir lífsins (« les saisons de la vie ») a été créé en 2008, avec l’objectif d’aborder la littérature et l’art du vieux norrois (première langue écrite scandinave, au Moyen-Âge), musicalement et même en chantant dans cette langue ancienne. Chanter en vieux norrois, non mais quelle idée ?

Le groupe est composé de membres des groupes allemands Helrunar (Stefán) et Kerbenok, et aussi du groupe islandais Carpe Noctem (Árni).
‘Heljarkviða’ décrit le vieux royaume norrois de Helheimr; un lieu où les braves soldats souffrent du « helsótt » , une maladie fatale. Ce sont ceux qui ne voyageront pas jusqu’aux délicieux royaumes d’Odin et Freyja, mais à la place seront emmenés au royaume de la mort « Hel ».
Embarqué dans l’atmosphère lugubre qui entoure cet endroit, Stefàn écrivit les paroles en choisissant deux sources poétiques du vieux norrois : l’Edda poétique dont  la Völuspá (en français « prophétie de la voyante » ) probablement composé au Xe ou XIe siècle, sans conteste de la plus célèbre œuvre et aussi les poèmes de guerriers islandais (scaldes : bardes scandinaves). Ces derniers décrivaient les batailles mythologiques. Hel et son royaume éponyme est décrit dans ces sources, démontrant que les descriptions de l’endroit sont plus anciennes que celles de la déesse. C’est parce qu’aucune poésie scalde ou de l’Eddak, ni aucun poème issu du corpus de la littérature médiévale islandaise, ne fournit une image cohérente de l’endroit et de son aspect sacré. Le groupe prend donc le chemin de raconter la mythologie scandinave d’un point de vue réaliste voire scientifique.
Les paroles des morceaux décrivent Hel, afin de raconter l’aspect mythologique de la mort d’un guerrier et ce qui se passe après sa mort. Enfin, vu que pratiquement personne ne comprend le vieux norrois, cela reste un moyen pour le groupe d’exprimer sa volonté de raconter ces récits mythologiques de la manière la plus réaliste possible.
Le chant fait bien ressentir la partie épique du récit. Les influences pagan/folk/black metal sont bien présentes. Et ce mélange original de chants traditionnels norrois et de black metal, unique en son genre, donne un caractère quasiment mystique au projet.

Décrivant le voyage d’un guerrier condamné qui se bat avec son groupe de Vikings, le texte montre aussi sa mort violente sur le champ de bataille, dans une orgie de sang. Après cette mort douloureuse, son corps tombe dans le sol recouvert de sang et voyage à travers les terres souterraines, pour arriver là où tous les tombés au champ d’honneur brûlent ensemble, sous le règne de Hel , dans une salle sombre d’Éljúðnir, une construction monstrueuse faite des colonnes vertébrales de serpents venimeux. Un endroit sympa, quoi, au-delà de toute dimension. Grâce au coup traitre fomenté par Loki, le plus brillant de tous les dieux, Bladr est envoyé à Hel et le monde commence à s’effondrer. Maintenant, au début de la fin du monde (Ragnarok), les non-morts commencent à errer à la surface de la vie pour le combat final à la bataille d’Iðavellir.
La description du Ragnarok dans le Völuspà décrit précisément cet événement et sa conclusion tragique dans le feu quand Surtr nettoie la terre avec son épée enflammée,
Surtalogi. Les corps des guerriers apparaissent pourtant, encore et encore, bien après que la vie ait été anéantie. Portés par les ailes de Níðhǫggr, ils tombent dans la terre revitalisée afin de l’imbiber de leurs corps morts. Charmant.

Les chants épiques amènent dans un voyage mélancolique au pays de la mythologie norroise, et les riffs se transforment au gré des minutes sans perdre en qualité. Parfaitement bien orchestré, loin de tout esprit mainstream, l’album mérite d’être écouté, juste pour le plaisir et l’amour de la musique.
Intelligemment composé, intégrant des parties acoustiques et des solos désarmants, on peut dire que l’esprit du vrai black metal ne mourra jamais.

Le site : https://www.facebook.com/arstidirlifsins

xila



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011