Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





DROPKICK MURPHYS
"11 Short Stories of Pain & Glory
"












 



DROPKICK MURPHYS

11 Short Stories of Pain & Glory


Mon premier contact avec Dropkick Murphys s’est fait en 2006 avec la bande originale du film de Scorsese « les infiltrés ». Puis, quelques années plus tard, au Hellfest 2012 où j’avais été agréablement surpris par l’énergie et la ferveur du groupe. Mais il m’aura fallu attendre ce début d’année 2017 pour écouter de manière plus attentive la musique et l’univers des bostoniens. C’est donc complètement dénué d’attentes ou de préjugés que j’ai découvert « 11 Short Stories of Pain & Glory”.

Comme je l’avais déjà bien compris, je savais tout de même que j’avais affaire à du rock n’ roll punk celtique énergique. Dans un premier temps, j’ai pu être un peu décontenancé par la production, fort bien réalisée mais assez lointaine des esthétiques contemporaines et donc pas survitaminées à la Protools. En effet, il y a une vraie volonté du groupe de rester dans une tradition punk rock plug and play. Un stade ou un pub, même envie, même plaisir …

Et après avoir lu, ici et là, quelques chroniques de leurs précédents opus, il semblerait que je sois tombé sur un bon cru. Ce qui m’a frappé, après quelques écoutes, c’est la dualité entre un univers bien trempé et affirmé faisant la part belle aux gimmicks vocaux et aux orchestrations sentant bon l’Irlande, la bière et la fraternité et la volonté de proposer un univers propre à chaque morceau.

Chaque titre fait l’objet d’une sonorité particulière, soit rock, soit pop, soit country, soit rock n’ roll à l’ancienne, soit ballade irlandaise, etc. Et donc, avec des patterns rythmiques adaptés à chaque style exposé. Le tout donne ainsi un album très varié et paradoxalement linéaire dans le bon sens du terme et donc très cohérent. On se surprend rapidement à fredonner tel ou tel refrain scandé de manière positive et enjouée par Dropkick Murphys.

Pour tout dire, ayant été complètement convaincu par ces onze histoires courtes de douleur et de gloire, je me suis acheté leur précédent album « Signed and sealed in blood » qui, pour le coup, me laisse un peu sur ma faim parce que, justement, uniquement linéaire et pas assez varié.

Comme vous l’avez compris, je ne suis pas un connaisseur de Dropkick Murphys mais ce nouvel opus fait de moi un nouvel adepte, version 2017.
Titres à écouter : Tous

Le site : http://www.dropkickmurphys.com/

Vic De Sable



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011