Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !





LINKIN PARK
"One More Light"







LINKIN PARK

One More Light

Warner Bros. Records

Certains diront que c'est trop tard maintenant, pour chroniquer le dernier album de LINKIN PARK, "One More Light", dans les bacs depuis quelques mois. Qu'il aurait fallu le faire avant ! Mais avant quoi ?

Avant... J'ai traîné des pieds pour écrire, ne serait-ce qu'une ligne, sur ce que j'ai ressenti en écoutant ce septième LINKIN PARK. Il faut dire que je me suis tellement ennuyée, que je repoussais l'échéance, de jour en jour, jusqu'à jamais. Certains ont beaucoup de facilités pour décrire le bon comme le mauvais. Pour ma part, impossible d'écrire une chronique négative.

Ce groupe phare des années 2000 a été une vraie révélation dans le monde de la musique, avec les albums "Hybrid Theory" (2000) et "Meteora" (2003), mariant à la perfection metal et rap. Ils ont bercé toute une génération, en quête de repères et d'idéologie. Après ces deux succès, LINKIN PARK s'est tourné vers un rock plus alternatif, voir expérimental.

Avec ce nouvel opus, les gars amorcent, encore une fois, un nouveau virage musical dans leur carrière, plus mélodique que jamais et résolument pop. Le premier single à être dévoilé, "Heavy", en featuring avec la chanteuse pop Kiiara, n'a que le nom de heavy. Suivront d'autres extraits : "Battle Symphony", " Good Goodbye" en collaboration avec les rappeurs Stormzy et Pusha T, et "Invisible". Une grande place est donnée à l'électro, aux claviers et à l'acoustique, laissant loin derrière les guitares saturées et les rythmiques furieuses, de jadis.

Aujourd'hui... Chester Bennington, le chanteur énigmatique et torturé du groupe, nous a quittés le 20 juillet, et sa disparition a été un vrai tremblement de terre, partout dans le monde. Mais je ne rentrerais pas dans le détail de son décès. Internet fourmille suffisamment d'articles à ce sujet.

La sortie de "One More Light" a été plutôt chaotique, arrivant au lendemain de la mort de Chris Cornell, le chanteur de Soundgarden, très bon ami de Chester. Les critiques ont été très vives et plutôt mauvaises dans l'ensemble, que ce soit du côté des professionnels ou des fans. Je crois qu'il est important de souligner que Chester était très affecté par ce déluge de retours négatifs, et même très énervé lorsque quelqu'un pointait du doigt le coté commercial. Il était très investi dans cet album, et avait donné beaucoup, reléguant le coté humanitaire, pour faire place à des sujets plus personnels.

Ce soir, j'écoute pour la deuxième fois "One More Light" et, en entendant la voix de Chester, je sais qu'elle restera éternellement jeune et gravée dans la mémoire des gens. Ce soir, j'écoute peut-être pour la dernière fois "One More Light", en apprenant que LINKIN PARK a annulé la fin de sa tournée.

Demain... "One More Light", dans un ciel d'un million d'étoiles ! Pour la première fois, LINKIN PARK donne à son album le nom d'une des chansons. Et elle représente tout !

"Je suis humain et je prends parfois les choses trop personnellement. La plupart de nos fans ont été très positifs ces derniers temps ... Certains ... pas tellement. Il y a beaucoup de passion des deux côtés et je suis reconnaissant envers tous nos fans." ~ Chester Bennington

Le site : https://linkinpark.com/ + http://chester.linkinpark.com/

Aidan N. LeFloch


 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011