Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !




NO RETURN
"The Curse Within
"





 



NO RETURN

The Curse Within


Le successeur de « Fearless walk to rise » sortira courant novembre, le 17 plus exactement.

Les français de No Return sont retournés chez Jacob Hansen pour enregistrer leur nouvel album qui reste toutefois très proche du précédent.

On ne change pas une équipe qui gagne, enfin si : c’est le picard Geoffroy LEBON qui remplace Jérôme à la guitare mais, au final, on n’a pas perdu au change car le monsieur est aussi bon, voire meilleur, que son prédécesseur.

Y a-t-il eu une évolution notable entre « fearless walk to rise » et le dernier ? Je répondrais tout simplement « non », car c’est toujours aussi mélo-death suédois, question influences musicales, voire un peu plus encore que sur le précédent – pas de morceaux thrash cette fois à se mettre sous la dent, tel que « Bloobath legacy » qui sonnait bien Bay Area.

C’est le bien carton « The Will to stand up » qui ouvre les hostilités avec, comme sur le précédent, plein d’harmonies à la guitare et des beaux solos à la gratte qui auront, une fois de plus, une belle part sur la totalité de l’album.

Dans la catégorie mandale dans la tronche : le sympathique « To the dark side of the sun » où Mick nous propose l’un des refrains les plus réussis jamais proposés par le groupe, bien mélodique et qui fait plaisir aux oreilles.

Autre grand moment : « Serpent’s curse », le monceau qui clôture l’album où les quelques passages en chant clair de l’italo gone rendent plutôt bien. Un morceau bien rentre dedans et qui ne fait pas semblant !

Les autres titres tiennent aussi bien la route, je prendrais comme exemple « Star at my reflection » qui se révèle être excellent.

Un album fort réussi qui se trouve être un peu plus carton que le précédent, en conservant une grosse part de mélodie mais avec, encore une fois, une grosse part de solos comme on aime ça chez la Amott Corporation.

La question qui me vient à l’esprit : le groupe ne devrait-il pas évoluer dans un style un peu moins mélo-death suédois ? Car j’ai l’impression d’avoir en bande son un groupe en provenance de Suède plutôt que le vrai No Return, celui qui nous éclatait les oreilles à coup de « Contamination Rises » ou de « Self Mutilation ».

La pochette est l’une des plus belles jamais proposées par le groupe, réalisée par Pierre-Alain D de 3mmi Design qui, associée à la production mortelle de Jacob Hansen, nous donne un produit en béton armé !

Ma préférence irait à «Fearless walk to rise » pour le côté novateur, mais Alain Clement et ses copains ont réussi l’exploit de sortir l’un des meilleurs opus jamais conçus par un groupe de metal hexagonal typé extrême.

Le site  : https://www.noreturnofficial.com/

Sniper



 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011