CHRONIQUES      INTERVIEWS      LIVE REPORTS        AGENDA       EMISSION

    
c   h   r  o   n   i   q   u   e   s
 

 
U.D.O. Steelfactory

Après avoir clôturé sa période Accept définitivement avec la tournée « back to the roots », sous le nom Dirkschneider (cette tournée ayant duré quasiment deux ans, et étant passée un peu partout dans le monde avec rien - d’étonnant à ça - une pauvre date à Paris calée en plein milieu de la deuxième partie), Udo trouve le moyen de nous proposer deux Live, dont le premier ne fut disponible qu’en version audio, et le deuxième en format audio et DVD.

Udo a donc décidé de repartir sous le nom UDO avec un nouvel album, « Steelfactory », qui indique clairement qu’on n’aura pas de grand chambardement à prévoir dans le clan du clan Dirkschneider.

Le fait d’avoir fait un break aurait-il permis au nain hurleur de retrouver de l’inspiration ? On dirait bien que oui car, dès les premiers morceaux « Tongue reaper » et « make the move », c’est du très bon UDO comme on n’en avait pas entendu depuis un bon bout de temps.

Le bien speed « Rising High » fait vraiment plaisir car ça fait un bail qu’on n’avait pas entendu ce type de morceau dans un album d’UDO.

Les excellents « Eraser » et « one heart one soul » là aussi font mouche dès la première écoute – d’ailleurs en parlant de « one heart one soul », le groupe en a tourné un clip fort sympathique.

Le reste passe aussi comme une lettre à la poste et on a enfin retrouvé notre papy du heavy metal allemand qui semblait perdu dans des albums moyens, voire insipides.

Par contre, point qui ne changera jamais : la traditionnelle ballade que le groupe pense à nous offrir à chaque nouvelle sortie ! « The way » est donc bien dans la tradition des autres ballades déjà composées.

Un bon album d’UDO qui, pour une fois, surclasse sans problème le dernier album d’Accept qui, reconnaissons-le, n’était pas terrible.

Le site : http://www.udo-online.com/

Sniper

  © essgraphics 2011