CHRONIQUES      INTERVIEWS      LIVE REPORTS        AGENDA       EMISSION

    
c   h   r  o   n   i   q   u   e   s
 

 
JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE Mama Said Rock Is Dead
Steamhammer

Le glam metal et toute l'époque folle des années 80 ont rendez-vous sur "Mama Said Rock Is Dead", le premier album de JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE. Le son, les chansons, les riffs, les paroles et même les noms des membres du groupe, suggèrent que nous sommes bien au bon endroit. Laissez-moi vous présenter John Diva (Chant), Snake Rocket (Guitare), J.J. Love (Guitare), Remmie Martin (Basse), et Lee Stingray jr. (Batterie).

Comme Steel Panters en son temps, JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE a commencé comme un groupe de reprises rendant hommage à ses idoles et qui, depuis, a pris le contrôle de sa musique. En douze chansons originales, ils nous font profiter de l'ambiance branchée de Venice Beach et de Sunset Boulevard avec ses clubs mythiques, le Whisky a Go Go, le Roxy, le Rainbow et, un peu plus au sud, le Troubadour.

Leurs influences de cette époque incroyable sont fièrement représentées sur cet album, comme un courant d'air frais dans la permanente ! Sans se tromper, on retrouve les effluves de Whitesnake sur la première piste "Whiplash" et Def Leppard sur "Dance Dirty". La chanson "Blinded" n'aurait pas démérité sur un Bon Jovi époque "Sleepery When Wet". Comme un hymne qu'on reprend à tue-tête sous la douche ou en passant l'aspirateur, "Wild Life" résonne comme un refrain de Slade. Le single "Lolita" est complètement dans le style "Californian Girls" de David Lee Roth, avec des chœurs entêtants qui envahissent "Get It On" et "Rocket Of Love". Yes I like it ! Vous visualisez le trip maintenant ?

C'est tout le style de vie SoCal dont JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE nous font profiter : shots de whisky, femmes en bikini, rockers aux cheveux longs et balades en sportive décapotable sur la Pacific Coast Highway. K7 dans l'autoradio, c'est parti pour un plan drague au rythme de morceaux évocateurs comme "Fire Eyes", "Long Legs", ou "Toxic". Explicit ! L'aérienne "Rock N’ Roll Heaven" viendra un peu calmer le jeu, et la superbe ballade "Just A Night Away" vous aidera à conclure. Vacances d'été avec soleil garanti !

JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE vous fait revivre le rêve américain au travers leur "Mama Said Rock Is Dead" et vous donnera envie de faire la fête toute la nuit. Ce n'est pas révolutionnaire mais c'est bien fun. Y'a pas à dire, les californiens ont le glam dans la peau !

"C’est un voyage pour ceux qui ont vécu et adoré le Rock'n'Roll, pour tous ceux qui le vivent encore et pour tous les millions de personnes qui savent ce qu'ils ont manqué. Nous organisons une fête aussi grande que celle des années 80 et vous êtes invités à laisser votre imagination prendre son envol grâce à ma vie sauvage et merveilleuse." ~John Diva

Mon TOP 5 : Wild Life, Dance Dirty, Rock N’ Roll Heaven, Rocket Of Love, Lolita

Le site : https://johndiva.com/

Aidan N. LeFloch

  © essgraphics 2011    
  homepage counter
homepage counter