CHRONIQUES      INTERVIEWS      LIVE REPORTS        AGENDA       EMISSION

    
c   h   r  o   n   i   q   u   e   s
 

 
PAUL GILBERT Behold Electric Guitar
Mascot Label Group

Si je vous dis Racer X, Mr Big et des apparitions très remarquées au sein du G3, vous savez exactement de qui je vais causer dans cette nouvelle chronique, Mr Paul qui nous délivre sa virtuosité depuis la fin des années 80.

Toujours enthousiaste à l'idée de découvrir un nouvel album, surpris également, car on ne compte plus les terrains sur lesquels il excelle et, surtout, jamais déçu ! Ce Behold Electric Guitar est, une nouvelle fois, une pépite.

Cet opus va de nouveau nous faire naviguer entre plans rock, mais aussi progressif sans oublier un bon petit côté blues rock qui me rappelle un peu Greg Howe, pour les adeptes du genre. Longtemps qualifié de shredder (très en vogue dans les années 80-90), son jeu s'est diversifié et c'est un des rares grateux qui arrive à donner de telles montées en puissance dans ses morceaux, au point que, sur certains titres, on n'en voit pas la fin (I Own A Building). Certains de ses albums ont été enregistrés quasiment en mode répétition, on y va en mode bœuf et on lâche tout, cela ressort très souvent chez lui, il en résulte une musicalité déroutante et une vie, dans les morceaux, inégalée, héritage de la période Racer X. Au passage, on notera que ce groupe n'est pas dissout mais juste en suspens…

Beaucoup plus orienté blues, il est du coup plus posé et plus dans la finesse, mais l'on conserve bien évidemment les envolées guitaristiques et ce son si caractéristique émanant de ses Ibanez. On retrouve les ambiances des albums "Vibrato 2012" et "Fuzz Universe 2010" très orientés jazz blues, ses influences d'origine, finalement, donc rien d'illogique. Le single issu de cet album est "Having Fun" et il résume parfaitement son approche de la musique. Il a déclaré avoir fait de longs soli sur ce titre et s'être donné sans limite. Ben oui sept minutes, ce morceau, et il débute sa montée à la troisième, du pur bonheur musical !

On ne s'ennuie à aucun moment, tout au long de cette petite heure de virtuosité naturelle, je dirais, car à aucun instant on ne ressent de la démonstration ou des plans sans suite logique.

Mascot Label distribuera ce bijou le 17 mai, je ne vais pas vous dire ce que vous devez faire, hein… Foncez !

Enjoy music.


Le site  : http://www.paulgilbert.com


Iron Sooty

  © essgraphics 2011