CHRONIQUES      INTERVIEWS      LIVE REPORTS        AGENDA       EMISSION

    
c   h   r  o   n   i   q   u   e   s
 

 
YEAR OF THE GOAT Novis Orbis Terrarum Ordinis
Napalm Records

"L'année de la chèvre", tiens, ça doit être un groupe fan d'astrologie, encore un truc de secte. "Novis Orbis Terrarum Ordinis ", un album au titre en latin, et que des morceaux aux titres en latin qui, en gros, reprennent les sept péchés capitaux, probablement une secte sataniste, qui plus est. Encore du métal à capuche, un truc monolithique et pour auditeur dépressif.

Pas. Du. Tout.

YEAR OF THE GOAT, c'est absolument excellent. Ça sonne comme du bon rock seventies, des guitares aux solos flamboyants, des mélodies bien catchy, ça groove, c'est toujours propre, le chant est clair et lyrique (avec des accents façon Mathew Bellamy, à la limite de la brisure dans l'aigu et beaucoup de trémolo), avec des chœurs de soutien et des deuxièmes voix qui donnent l'ampleur nécessaire. Pas de growl, juste un peu de chant guttural pour certaines parties plus doom que le reste.

Musicalement, ça parlera aux fans de BLUE ÖYSTER CULT (ou même BOSTON en un peu plus énervé) et, évidemment, GHOST dans un contexte plus récent, avec ses thématiques axées religions. Les titres s'enchaînent très bien, pas de temps mort (seul le dernier morceau adopte un tempo un peu plus slow/ballade), rien de trop énervé. Dans l'ensemble, on est sur des morceaux aux structures classiques couplet/refrain/couplet/refrain/refrain, à l'exception notable du dernier titre "Subicio" qui prend ses quatorze minutes pour tenter une approche différente, bien que la césure à la moitié qui apporte un changement de tempo et de mesure fait que j'ai plus l'impression de deux morceaux différents qui auraient pu être séparés.

Ça nous fait un total, malgré tout, de plus de cinquante-six minutes de bonne musique et il n'y a, pour ainsi dire, rien à jeter. Comme je ne suis pas quelqu'un de particulièrement original et que j'adore GHOST, cet album me satisfait amplement en attendant. Non, ne croyez pas que c'est un palliatif pour patienter, Novis Orbis Terrarum Ordinis est une excellente création, le meilleur disque que j'ai écouté ces six derniers mois.

J'ai adoré cet album, Novis Orbis Terrarum Ordinis : c'est bon, mangez-en.

Je vous ai dit que YEAR OF THE GOAT c'était bien ?


Le site : https://www.facebook.com/yearofthegoat

Letho

  © essgraphics 2011