CHRONIQUES      INTERVIEWS      LIVE REPORTS        AGENDA       EMISSION

    
c   h   r  o   n   i   q   u   e   s
 

 
MOONSKIN Farewell
MusikÖ_Eye

Depuis 2013, on a pu découvrir MOONSKIN sur différentes programmations de concerts parisiens mais aussi par-delà les frontières, avec une belle prestation sur la petite scène du Metaldays l'été dernier (On y était ! http://ultrarock.free.fr/onyetait/metal_days_2019.htm).

« Farewell » est donc le premier né du quintet francilien. A travers les neuf titres qui composent ce premier album, l'auditeur découvre les compétences vocales de Delora qui, accompagnée de ses talentueux musiciens, nous offre une production de très bonne qualité à travers un mixage et un mastering de très bonne facture. Les premiers riffs qu'on peut entendre sur « Birth » sonnent tellement bien qu'on est déjà rapidement transportés dans l'univers 70's du groupe, notamment par la présence des disto représentatives de cette époque lointaine.

Inspirée de la poésie et de contes fantastiques des 18e et 19e siècles, la voix chaleureuse et vaporeuse de Delora nous indique aisément dans quelle atmosphère nous allons voyager pendant près d’une heure : un genre de mélange entre la mélancolie, le romantisme et la violence maîtrisée, dont on aura une illustration parfaite à l’écoute de « Queen of Misery ».
Les soli guitares présents dans l’ensemble du disque sont bien exécutés et dynamisent les compositions avec une douce sonorité Heavy, appuyés par une batterie et une basse discrètes, mais tout de même bien présentes, qui renforcent vraiment ce style si particulier de Metal Extrême mis en exergue par MOONSKIN.

Le groupe possède diverses influences musicales et sait, sans nul doute, les mettre en avant dans l'architecture de ses morceaux qui s'assemblent avec délicatesse et une cohérence certaine les uns aux autres. Le groupe a soigneusement pris le temps de préparer la naissance de « Farewell », illustré par un artwork de qualité signé Anais Mulgrew. Avec cette production parfaite en tous points, il ne reste plus qu'à souhaiter au groupe de trouver de belles opportunités pour se produire sur scène et déverser son Heavy Doom riche et puissant par-delà les frontières.

Pour plus d’infos sur Moonskin, suivez le lien :
https://www.facebook.com/moonskinband/

Doro.


  © essgraphics 2011