Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !


MALAPETAKA

Interview réalisée par Sniper - mai 2017



Afin de vous faire découvrir ce groupe originaire de Kuala Lumpur, nous avons posé quelques questions à Ashok, fondateur et guitariste de Malapetaka.


Dis nous en plus de votre premier CD "Lawless perdition" ...

Cet album fait suite à un premier EP et est à l'origine sorti en avril 2016 mais en édition limitée pour le sud-est asiatique. La plupart des enregistrements ont été faits dans mon home studio et le mix et le mastering confiés à un ingé son basé en Russie (Deathculture Production) avec qui nous avons travaillé en étroite collaboration.
Pour cette édition européenne, nous avons aussi décidé d'inclure deux bonus tirés de notre premier EP, « Anthem of annihilation » et « Ascending of terror ».


Est-ce un concept album ?
Oui en partie, et tout particulièrement la deuxième moitié de l'album, qui est construite avec une intro et trois titres, l'histoire du cycle vicieux de la création, de la destruction et de la renaissance. Le plus intéressant est que chacun des titres est inspiré de trois différents manuscrits antiques venant de trois différentes cultures. La première moitié de "Lawless perdition" traite principalement des guerres de religions et des crimes perpétrés au nom de ces religions. Vous pouvez aller voir cette vidéo : https: // www.youtube.com/watch ? V=qkOkGFSsBTs

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
L'inspiration pour les paroles vient des péchés de l'Humanité, des actes horribles perpétrés par l'humain sur cette terre, de la guerre, du chaos et d'interprétations sur la vie et la mort.


En écoutant l'album nous sentons une grande influence du groupe anglais Bolt Thrower. C'est une influence majeure ? Avez-vous d'autres groupes comme influences musicales principales ?
Personnellement, oui ! Bolt Thrower est l'une d'entre elles. J'aime leur groove étonnant, les parties de chant de malade et ces solos très mélodiques. C'est un groupe que je respecte ! Après, nous aimons les groupes old school comme Death, Morbid Angel, Kreator, Bloodbath, Cannibal Corpse, etc... Mais nous restons aussi fidèles à nos racines, en introduisant des ingrédients de la culture populaire orientale et de chez nous.


Vous êtes de Kuala Lumpur en Malaisie, pouvez-vous nous en dire plus sur les groupes de votre pays ? Quels sont vos favoris ?
Au fil des ans beaucoup de nouveaux groupes sont apparus. La majeure partie d'entre eux comme nous, manque de budget et de support pour produire des sorties de qualité. Nous apprenons les uns des autres, beaucoup de nos erreurs, de nos plans galère avant d'arriver à une sortie convenable. En raison de la mauvaise situation économique, il y a juste quelques labels underground locaux, qui commencent à signer des groupes depuis peu. Avec l'accès plus facile à internet, beaucoup apprennent et découvrent comment produire du son et de la musique de qualité. Quelques groupes que je recommanderais personnellement de Malaisie sont Humiliation (Death Metal), Exothemix (Thrash), Goresluts (Death/Grind), Bunuhdiri (Brutal Death), Unveiled (Death Metal), Dissectomy (Death Metal), Deceaser (Death Metal), Nonserviam (Melodic), Farasu (Melodic).


Est-ce difficile de jouer ce style de musique dans votre pays ?
C'est difficile pour les groupes underground. Je crois que c'est à peu près la même chose que dans beaucoup de pays. Aux yeux du public, le Metal a toujours eu et aura toujours une image négative.
Récemment, un de nos concerts a été grossièrement interrompu par la police pour contrôler la consommation de drogue sur place. Bien sûr, nous étions tous clean, n'avons pas été inculpés, mais l'histoire a été relatée au journal de la télé locale, nous montrant comme des organisateurs de concerts sauvages et des drogués !


Comment avez-vous rencontré Fred de Polymorphe Records ?
Nous avons rencontré Fred par l'intermédiaire du groupe de Thrash Metal japonais Hate Beyond et qui est également signé sur ce label. Après quelques discussions avec Fred et quelques échanges musicaux, il a décidé de nous offrir l'opportunité d'un deal officiel pour la réalisation d'une édition européenne.


Pourquoi avez-vous choisi ce label ?
H onnêtement, une opportunité comme celle-ci est assez rare pour un jeune groupe comme nous venant de Malaisie. Le label est aussi basé en France, qui est le cœur de l'Europe avec une importante communauté Metal et donc plus de potentiel pour gagner en reconnaissance et avoir de nouveaux fans  !


La visuel de la version asiatique diffère de la version européenne ? Lequel préférez-vous ?
Je les aime tous les deux ! L'ancienne pochette a été faite par notre chanteur, illustrateur très doué qui a aussi travaillé sur toutes les pochettes de nos sorties précédentes. La nouvelle, faite par Stan Decker, m'a tout simplement fait halluciner avec tous ses détails parfaits et ses couleurs. Une œuvre unique pour cette édition spéciale. Nous espérons que nos amis européens l'aimeront autant que nous !

Connaissez-vous la France ? Quelles sont les trois choses qui représentent le mieux notre pays ?
Je suis désolé d'être cliché mais L'Amour, le sexe, le romantisme et peut-être Eric Cantona ?!



Connaissez-vous la scène Metal française ? Avez-vous des albums de groupes français ?
Il y a quelques groupes que j'aime vraiment comme Anorexia Nervosa, Benighted, Blut Aus Nord, tous dans des styles différents !

Aurons-nous le privilège de vous voir jouer en Europe ?
J'espère que nous ne devrons pas attendre trop longtemps pour venir vous voir en France, jouer et rencontrer nos fans partout en Europe ! Les promoteurs intéressés peuvent nous contacter directement ou Fred sur www.facebook.com/malapetaka.kl/ ou www.facebook.com/Polymorphe.records


Un dernier mot pour clotûrer cette interview ?

L'album peut être commandé directement chez Polymorphe Records : http://polymorpherecordsfr.bigcartel.com/produ ct/malapetaka-lawless-perdition
Merci beaucoup à Ultrarock et à ses lecteurs, nous espérons que vous aimerez notre musique ! À bientôt, Au Revoir !


 





ULTRAROCK
3 rue de La Terminale
95800 Cergy Saint Christophe

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011
!-- phpmyvisites -->