Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !


TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN

Propos receuillis par Emmanuelle NEVEU le 4 mai 2016




Un peu de nouveauté teintée de blues rock en provenance de Nashville la mythique avec les jeunes gens de TYLER BRYANT and the SHAKEDOWN que nous allons découvrir en première partie d'AC/DC au stade Vélodrome de Marseille le 13 mai 2016.

Jeune groupe né en 2009, TYLER BRYANT &THE SHAKEDOWN est purement et simplement étiqueté comme « l'avenir du rock US ». Force est de constater que la section rythmique du groupe, composée de Caleb Crosby (batteur) et Noah Denney (bassiste) ne se prend pas la tête. Ils avancent avec toute l'humilité de jeunes musiciens prêts à en découdre et heureux de pouvoir se présenter à un nouveau public.

Noah et Caleb ont donc joué le jeu de l'interview avec ULTRAROCK le temps d'une escale française, en repérage de la Boule Noire où ils se produiront le 15 mai 2016.


Est-ce votre premier voyage à Paris ?

Caleb : oui et en Europe aussi. J'ai appris le français pendant deux ans (je suis très mauvais) mais les cours nous faisaient découvrir le pays et me retrouver ici est plutôt incroyable.

Noah : oui première fois pour moi aussi, j'ai juste envie de me promener dans les rues et de ressentir l'Histoire qui m'a fait rêver toute ma jeunesse. Je n'aimais pas beaucoup l'école mais j'adorais l'Histoire. L'architecture ici est magnifique pour moi.

A quelle sorte de musique avez-vous été élevés ?

Noah : mes parents ont bon goût alors j'ai eu la chance d'écouter du classic rock comme FLEETWOOD MAC, Bruce SPRINGTEEN, the BEATLES. J'avais un piano et une guitare à la maison et j'ai commencé à jouer de la batterie à 5 ans. La basse est devenue mon instrument au collège.

Caleb : c'est ce qui contribue à la dynamique du groupe, notre approche de la musique est plutôt celle de deux batteurs. Pour ma part je faisais beaucoup de sport mais j'ai dû choisir une voie à l'âge de 13 ans et ça a été la musique. Ma base familiale est plutôt le Gospel et le R'N'B, avec des groupes de référence comme les COMMODORES ou Stevie WONDER.

Adolescents, vers quelle musique avez-vous évolué ?

Noah : à fond sur OASIS, The EAGLES et, depuis un concert, totalement fan de Bruce SPRINGTEEN. PERFECT CIRCLE est un groupe important pour moi comme SOUNDGARDEN, PEARL JAM, mon adolescence. La voix et la musique de JEFF BUCKLEY ont été une révélation pour moi. C'est comme ça que j'ai commencé à chanter aussi.

Caleb : on est tous différents dans le groupe. Pour ma part, j'ai plutôt écouté du jazz comme MILES DAVIS. J'ai découvert STEELY DAN à cette période ainsi que le groupe ASIA et le batteur Steve GADD. J'ai écouté tous les disques dans lesquels il jouait.

Quel est l'instrument qui vous plait le plus ?

Caleb : je suis un fan ultime de violoncelle. Je n'en joue pas mais j'adore le son. Hier soir, nous étions à Londres au Royal Albert Hall pour le concert de Chris CORNELL (avec qui nous avons joué en janvier dernier) et nous avons retrouvé ce musicien qui joue si bien et tout le temps du violoncelle. C'est un vrai bonheur. Je joue un peu de piano et je suis nul en guitare.

Noah : le top pour moi c'est la batterie, avec laquelle je peux transmettre des émotions, mais si je dois nommer d'autres instruments, ce seraient toutes les cordes et notamment le violon, très émouvant, surtout lorsque ma femme, Eleonor, en joue. C'est elle qui joue sur le titre « The wayside ».

Parlons un peu de votre CD, seulement six titres, une démo ? Pourquoi ?

Caleb : clairement, ça a dérangé beaucoup de monde, aujourd'hui, ce format ! C'est un choix de la part du producteur. En Amérique, on ne donne pas l'opportunité à un jeune groupe de faire un album. Bien sûr, nous avons réalisé treize titres, que nous jouerons. C'est vraiment frustrant pour nous aussi un EP.

Noah : à la boule noire, nous allons jouer les six titres de l'EP puis les sept autres et aussi quelques titres de notre premier album de 2013 (NDLR : sorti en label indé au Texas). C'est plus blues, on venait juste de se trouver tous les quatre alors ce sont nos débuts.

Comment et où composez vous ?

Caleb : Tyler et moi nous avons un studio là où nous habitons, alors c'est assez simple. On peut composer partout, lors d'un soundcheck ou sur la route, lors d'une séance de jam. On travaille tout le temps et on est souvent tous les quatre alors les choses se réalisent vite. Quelquefois, très étrangement, on peut mettre deux ans à faire un titre.

J'aimerais bien vous découvrir en road trip sur la route 61, l'avez-vous suivie ?

Caleb : ah oui « The Blues Highway », l'histoire de Robert Johnson. Je pense que Tyler a dû le faire.

Noah : on l'a suivie en partie, chacun à un moment mais pas comme un trip initiatique. Ça pourrait être une bonne idée.

Vous allez être en première partie d'AC/DC au stade Vélodrome de Marseille le 13 mai 2016. Combien de temps pourrez-vous jouer ?

Caleb : on a déjà joué plusieurs fois avec eux, ils nous accordent 45 mn. Ils ont reprogrammé les shows depuis l'incident de Brian. On va rejouer, mais pas avant septembre ensuite.

Quelle histoire ! Que pensez-vous de la décision de prendre Axl ROSE ?

Caleb : c'est parti comme une rumeur mais personne ne savait rien du tout et le manager a annoncé la nouvelle. On est restés quelques semaines en stand by et lorsqu'Angus est venu jouer avec Guns&Roses, on a réalisé. Je crois en Angus et en ces gars. C'est notre métier, cela va être un grand show, j'en suis sûr.

Noah : ce qui arrive à Brian est la pire chose pour un musicien. Il ne peut pas faire ce qu'il aime. Axl va pouvoir assurer le show. Les gens n'aiment pas le changement, surtout les passionnés, les fans. Je suis sûr que ça va être géant. Pour le découvrir, rendez-vous le 13 mai à Marseille !


Emmanuelle NEVEU

 





ULTRAROCK
13 av. Charles De Gaulle
Escalier D
78230 Le Pecq

ultrarockcontact@free.fr


Toute l'année, nous recherchons
des chroniqueurs ou des chroniqueuses
pour le site, tenté ?

© essgraphics 2011
!-- phpmyvisites -->