Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         

E U R O P E

  Gröna Lund, Stockholm, Suède 25/09/15



 





Le 25 Septembre dernier, Europe se produisait dans le célèbre parc d'attraction « Gröna Lund » à l'occasion de sa tournée « War of Kings » pour la fin de la saison 2015. Pour ce dernier soir, les Suédois sont très attendus. Le principe est simple : vous payez l'entrée du parc (10 euros environ) et vous pouvez assister au concert.

Je me place donc à la barrière, face à cette scène qui a accueilli les Beatles, Bob Marley ou encore Jimi Hendrix.

Plus de 20 000 personnes sont présentes, y compris certaines rockstars locales, et Europe se voit jouer à guichet fermé.

Il est 20H, les lumières s'éteignent alors que les attractions sont toujours en marche, Joey Tempest et sa bande entrent en scène, entamant le set avec le tout frais « War Of Kings ». Première constatation : le son est énorme et la voix du frontman est incroyable ! Ils jouent à domicile et on les sent contents d'être là. Les Suédois enchainent avec le plus brutal « Hole In My Pocket » (là aussi un morceau issus de leur dernier album) avant de nous ramener en 1988 avec le classique « Superstitious », la foule est à fond et tout le monde chante le refrain en chur. Le morceau est couplé à merveille avec quelques mesures de « No Woman No Cry ». Le vocaliste court, saute, souris, essaye de faire chanter la sécurité, on en prend plein les yeux et plein les oreilles !
On reste dans le vintage avec un « Scream For Anger » avant d'avoir droit à un interlude plus moderne composé de « Last look At Eden », « New Love In Town », « Firebox » et « The Second Day ». Cependant, la foule ne perd rien de son énergie et le groupe non plus ! L'ambiance monte encore d'un cran avec « Sign Of The Times », l'hymne « Carrie » et « The Beast ». Les lumières s'éteignent et l'impeccable John Norum (Guitare), muni de sa Stratocaster blanche s'essaye au solo de guitare en interprétant l'instrumentale « Vegastan » présente sur le dernier album du groupe, le tout sous les yeux de Joey Tempest se tenant sur le côté de la scène, ne perdant pas une miette de la prestation. Les solos en live c'est toujours un peu délicat, sauf quand on s'appelle John Norum. Le show continue avec « Girl From Lebanon », « Ready  Or Not » et « Nothing To You ».

C'est à présent au tour de Ian Haugland (batterie) de faire un solo. Du Rossini dans la sono ? C'est sur un sample de « William Tells Overture » que le percussionniste se déchaine. Meilleurs solo de batterie que j'aie vu de ma vie ! C'est drôle, carré, impressionnant, maîtrisé à la perfection ! Chapeau bas. On sent la fin arriver et c'est en effet l'intro de « Let The Good Times Rock » qui résonne dans tout Gröna Lund. « Cherokee » succède et « Rock The Night » démarre. Tout le monde est déchainé et chante à tue tête ! Le groupe mêle ici l'un de ses plus grand succès à « Seven Nation Army », «Stockholm » et « Superstition » avant de reprendre de plus belle ce refrain qu'on ne présente plus. On s'attend alors au rappel mais non, Europe joue « Days Of Rock'n'Roll », qui est, pour moi, l'une des meilleures chansons qu'ils aient écrite depuis bien longtemps, et ca fait plaisir ! Le concert s'achèvera sur « The Final Countdown » sans grande surprise, avec un public fou.

Europe a prouvé ce soir qu'il est encore capable de donner deux heures de Rock'n'Roll, sans artifice, pour le plaisir, tout en s'amusant et sans n'avoir rien perdu. Aucun groupe n'aurait mieux collé pour cette soirée de fermeture, une soirée inoubliable ! Show à ne pas manquer en France en compagnie de Scorpions en Novembre prochain !

Stn.

 
© essgraphics 2011