IRON MASK + The Jones + Tidal wave + Niflheim , le 06 novembre 2005 le Glaz'art  

Tout premier concert en France pour IRON MASK qui se trouve être le projet solo du guitariste leader de MAGIC KINGDOM j'ai nommé Dushan Petrossi. Le groupe Belge n'est pas encore très connu dans nos contrées, le petit club du Glaz'art semble donc l'endroit idéal pour une première approche.  

Pas mal de premières parties avant le plat de résistance.

THE JONES : Propose environ 45 mn d'un Hard Rock assez classique qui peinera à me convaincre. Scéniquement la scène n'est pas bien grande, ce qui n'aidera pas les groupes à faire le show, mais là ça bouge très peu. Bref, un manque d'expérience général et en particulier scéniquement.

TIDAL WAVE : Un cran au dessus du groupe précédent, ça joue globalement mieux, ça sent la sueur et l'envi d'en découdre. Même si je trouve peu d'originalité à la musique (un genre de Heavy Rock), je salue l'effort et encourage ceux qui ne partageront pas mon avis à venir voir ce groupe un jour en live.

NIFLHEIM : Encore une marche de l'escalier se franchit avec ce groupe parisien qui mélange metal mélodique et chant lyrique avec pas moins d'une chanteuse et d'une violoniste (qui assure les chœurs). Le look est travaillé, le public semble acquis à la cause et le set passe plutôt bien, même si quelques problèmes techniques viendront donner quelques sueurs froide au groupe. Voilà donc un groupe plein d'avenir qui en corrigeant quelques petites choses comme la mise en place plus précise encore et un peu plus d'expérience de la scène se forgera assez rapidement une belle réputation.  

IRON MASK vient donc clôturer la soirée ! Dès le départ le ton est donné, les solos fusent, ça joue sévère et rapide. Les mélodies imparables des morceaux permettent au groupe de très vite installer une bonne ambiance. Par contre on regrettera que le groupe s'adresse au public en anglais, d'autant plus qu'à part le chanteur le reste du band est Belge et parle couramment français. Les compos d'IRON MASK passent donc fort bien l'examen de la scène. Dommage que l'heure tardive à laquelle le groupe finira obligera une grande partie du public à partir avant la fin, le groupe de Dushan méritait mieux. On se rattrapera au prochain concert…


V.