RED HOT CHILI PEPPERS POPB le 09 juin 2006

 

Les RED HOT à Bercy, voilà un concert qu'on ne pouvait pas rater chez Ultrarock !

Pour commencer j'aimerai qu'on nous explique le choix d'une première partie sans rapport avec le groupe. En effet nous avons eut droit à un groupe de Rap du nom évocateur de DEZZEE RASCAL. Les pauvres se sont fait huer par un Bercy archi comble pendant toute la durée de leur prestation. On aurait presque eu pitié d'eux. Pourtant le groupe avait fait un effort avec un mix sur des morceaux un peu plus rock (GUNS N ROSES, AEROSMITH, KISS etc), mais rien n'y a fait, ils ont mangé sévère.

Les RED HOT investissent les lieux et là tout s'éclaire ! Un mur de lumière façon néon s'illumine derrière eux, d'immenses plate formes mobiles de spots les surplombent et 4 écrans mobiles afficheront le relais image de la scène pour le plus grand bonheur du public situé à l'autre bout de la salle.

La part belle est faite au nouvel album qui semble rencontrer son public ici. L'incontournable « Dani California » côtoiera de nombreux titres issus des deux cd. Mais il ne faut pas croire que le groupe a oublié d'honorer le public qui les suit depuis un peu plus longtemps. Les albums Californication, One Hot Minute seront largement représentés tout au long du concert. Seul l'album Blood Sugar Sex Magic sera fort peu défendu (mais est-ce encore nécessaire ?) avec 2 titres « Give It Away » et « They're Red Hot ».

Il paraît que le 08 juin, John Frusciante avait rencontré des problèmes de son lors de sa prestation dans ce même lieu. Mais aucun soucis ce jour de ce côté. Le groupe est impérial sur scène et occupe bien la place (et de la place c'est pas ça qui manque sur la scène de Bercy). Entre les morceaux quelques impro Basse/guitares sont lancés, John Frusciante s'essayera au chant sur une reprise des BEE GEES bien fun qui contribuera à mettre l'ambiance. Très peu de blablas entre les morceaux, le chanteur sans être hautain n'est pas des plus sociables.

En définitive, voilà un concert qu'il ne fallait pas rater en ce début d'été, non content d'avoir sorti un double album des meilleurs de sa carrière faisant oublier son précédent insipide, le groupe enfonce le clou avec ces concerts. Voilà qui augure de bonnes choses pour l'avenir des RED HOT CHILI PEPPERS.

 

V.


 

 

 


Home  - Live reports

 




































www.ultrarock.net