Home  - Live reports

STONE SOUR + DAGOBA au Bataclan le 31/10/06

Un Bataclan plein à craquer. Voilà ce que nous avions en rentrant dans cette salle qui a vu passer les plus grands. Au programme 30 mn de DAGOBA et 1h20 de STONE SOUR. Les deux groupes auront donné tout ce qu'ils avaient ce soir là.

DAGOBA lancera son metal puissant en allant directement à l'essentiel. Le temps de passage assez court ne laisse pas trop le temps au groupe de bien communiquer avec le public préférant jouer le plus de titres possibles. Mais ce public tout acquis à leur cause leur réservera un accueille très positif. Accueil mérité aux vus du savoir-faire du groupe. Seul ombre au tableau, un mix un peu rude avec une guitare très discrète, de la grosse caisse et des basses omniprésentes.

STONE SOUR entre en scène avec le single de leur second album et le titre fait mouche d'entrée de jeu. Corey parle entre chaque morceau, le bonhomme est très heureux d'être là et communique sa bonne humeur au parterre devant lui. Au troisième titre les amplis façade sauteront laissant ainsi le groupe avec un son tout petit. Corey gère la situation de façon très zen. C'est dans ses moments là qu'on voit qu'un groupe qui a de la bouteille fait tout de suite la différence là où d'autres auraient paniqué.
Jim Root l'autre star de la soirée sera très discrète en comparaison de son chanteur. Il n'en balancera pas moins des solos rapides et précis et des rythmiques bien lourdes et grasses dont il a le secret avec ces télécaster.
Tout comme pour DAGOBA le son est un peu sourd, le chant est un poil plus en retrait dans le mix, mais le chant reste intelligible. Les guitares sont un peu bouffées par les basses, mais dans l'ensemble l'équilibre n'est pas trop mal respecté.
STONE SOUR nous jouera presque la totalité de leur second album (chroniqué sur ultrarock soi-dit en passant) « Come What(ever) me », mais aussi un ou deux titres de leur premier album « Bother » qui bien qu'un peu moins commercial passe très bien l'épreuve du live.
Dans la salle tous les âges sont représentés avec une majorité de moins de 25 ans tout de même. On croisera même des parents venus accompagner la progéniture pour ce qui doit être la sortie de l'année. Pas mal de T-shirts SLIPKNOT ornent le dos des jeunes, mais ils seront bien vite recouvert par un de STONE SOUR acheté au stand.

Voilà donc une bien belle soirée dans cette jolie salle avec un groupe qui confirme sur scène le bien que nous pensions de leurs albums et aussi un groupe français qui aujourd'hui commence à faire parler de lui un peu partout et qui vient sans doute de monter une marche vers la reconnaissance internationale. D'ici pas loin, avec des groupes de cette trempe, il faudra aussi compter sur le metal français comme quelque chose de bien plus sérieux qu'à première vue ! Un grand bravo à DAGOBA donc !

 

V.

 

www.ultrarock.net

 





























www.ultrarock.net