Home  - Live reports

THE OLD DEAD TREE + LITURGY OF DECAY, le 20/10/07 au nouveau casino, Paris.

C'est dans un Nouveau Casino complet que la soirée débute par le groupe LITURGY OF DECAY. Un metal légèrement gothique avec une tonne de samples de nappes façons orchestre philarmonique. Cette orchestration prend tellement de place dans la musique du groupe qu'on se demande à quoi peut bien servir 3 guitaristes sur scène. On entend pas du tout les paroles tellement ça chante doucement, en revanche le discours politique déplacé en plein milieu de la prestation on l'a bien entendu même si on s'en serait passé. Ce discours était poussif, trop long et tellement convenu qu'il a suffit à lui seul de me faire ranger ce groupe directement dans la case ridicule. Le chanteur devrait se mettre au Slam, il a un avenir plus sûr de ce côté-là « La prochaine foa tu prendras l'bussse ».

THE OLD DEAD TREE monte enfin sur la scène du Nouveau Casino. Le son s'améliore un peu mais ce n'est pas encore ça, les guitares sont assez criardes, le son manque de profondeur. Mais ce n'est finalement pas ce qui nous empêchera de passer un excellent moment avec le groupe qui nous présentera son nouvel album à travers quelques titres, le tout baigné dans des titres plus anciens. La voix de manu est claire et bien définie, entre les titres il s'adressera au public avec une réserve presque touchante et un humour humble. Le nouveau guitariste du groupe a encore un peu de mal concernant la gestion des changements de son, mais dans l'ensemble il rempli son rôle avec brio. Foued ayant quitté le groupe peu de temps avant le début de la tournée, c'est Raphael qui le remplace au pied levé à la batterie. Ce dernier semble très à l'aise et si ce n'est une force de frappe un peu moins percutante que celle de Foued, on reste dans le même savoir faire.

Pour conclure on aura vraiment passé une bonne soirée avec la musique de TODT et peu importe si ce n'était pas aussi parfait que d'habitude, après tout ce n'était que la première date de la tournée et on sait qu'il faut toujours un petit temps de chauffe pour être à l'aise sur scène. Rendez-vous en fin de tournée pour revoir ce groupe à Paris dans une plus grande salle !

V.

www.ultrarock.net