Home  - Live reports

WITHIN TEMPTATION + THE 69 EYES + DELAIN  le 08/10/2007 Paris , le Zénith

Ils l'avaient promis et ils sont de retour ! Après avoir foulé les planches du Bataclan au printemps dernier, Within temptation investit le zénith de Paris, qui ce soir ne sera pas complet mais affichera un bon ¾ plein. Ambiance bonne enfant ce soir où se croise du jeune (voir très jeune), de la veste à patch 1980 et autre gothique avec la tenue de soirée soigneusement préparée pour l'occasion.
Delain, déjà vu au bataclan avec WT justement, ouvre le bal et nous offre un show quasi similaire. Ca ne casse pas des briques mais vu qu'on est dans la même lignée que WT, la sauce prend et la salle se chauffe doucement mais sûrement. Au rayon des points négatifs, le toujours inexistant charisme de la chanteuse qui fait plus présentatrice d'émission type « télé boutique achat » qu'autre chose. Deuxième point, la petite fessée reçue quand miss Sharon vient pousser la chansonnette sur un des titres. La messe est dite, elle est encore très loin du niveau de la maîtresse. Delain, bien sans plus.
L'OVNI de la soirée s'appelle The 69 eyes et nous délivre un rock'n'roll goth FM à priori couillu, mais très vite soûlant. Je ne sais pas à quoi le groupe carbure mais sûrement pas à la vitamine C. Leur musique est trop en décalé avec le thème de la soirée. On se marre à mater le batteur faire des gestes d'une amplitude exagérée, à jeter ses baguettes en l'air et en louper leurs réceptions. Amusant mais terriblement ennuyeux.
Le décor déjà vu au Hellfest se met en place et la grande messe Within temptation peut alors commencer. Le son est correct et l'ambiance est très bonne. Ca saute de partout au moindre bond d'un des membres du groupe, ça balance son bras au rythme de la chanteuse et sa chante en cur les refrains maintenant ultra connus. La set list est composée essentiellement du dernier album, promo oblige, mais comme Within aime la France , le groupe jouera trois morceaux choisis par ses fans via le forum du groupe. Une belle initiative qui devrait être suivie par plus de formations. Le groupe est toujours aussi carré, Sharon est en forme ce soir, pas comme à Clisson. La tension ne descendra ni sur scène, ni dans la salle. Le rappel est somptueux dont l'ultra rare « Jane doe » qui fait parti des trois titres bonus. Un titre excellent dont je ne connaissais l'existence. La soirée se termine évidemment par « Ice queen » où tout le monde donnera son maximum. Un concert réussi et un groupe aux anges qui remerciera le public plusieurs fois pendant de longs instants. Le seul petit bémol : ca serait bien que le bassiste décroche de son mètre carré plus souvent. Ca me fait mal au cur de le voir planté la.
Une bonne soirée comme on voudrait en avoir plus souvent.

Jerem13



www.ultrarock.net