Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                    


                                                                                                                                     ZEBRAHEAD, le 24 août, Le Batofar, Paris

L I V E   R E P O R T S





Comment ça ? On m'annonce sur Facebook une date de ZEBRAHEAD à Paris ?!!!  Dans une petite salle en plus ? ! Moi qui ai l'habitude d'être invité, je n'hésite pas : 3 clics et zou achat en ligne, les billets en poche, précieux tickets pour une soirée qui s'annonce d'enfer !!!

C'est par le single "Postcards from hell" envoyé par le label que je découvre ce groupe en 2006, paf ! Coup de coeur immédiat ! Moi qui dans mon  lourd bagage Métal, suis aussi fan de Green day, Offspring, Millencolin, Blink et autres New Fond Glory, je me régale de ce punk rock hybride made in U.S.A.

Car par son line up ZEBRAHEAD se différencie des clones qui jonchent la scène punk rock mélodique d'outre Atlantique. la grande originalité est d'associer deux type de chants, un phrasé hip hop dans la lignée de Ratm et bien sûr les mélodies entêtantes typiques de ce courant musical enthousiasmant et festif qu'est cette vague de punk rock américaine.

Me voilà donc tout souriant en compagnie de ma ravissante femme en train de flotter sur la Seine à bord du Batofar.

Que dire des groupes de première partie pour rester poli ? Que le premier groupe n'était pas en place, mais était moins pire que le second dont le désaccordage et l'approximation doivent être des marques de fabrique mais certainement pas un style. Des faiblesses de compos, des relents forts d'une jeunesse qui se croit parvenue mais qui  joue faux, chante mal (mais non chui Emo...) et affiche une prétention inappropriée. Quand on est capable de comparer un riff poussif et hors sujet à ceux d'AC/DC il est de toute évidence qu'une lacune musicale flagrante est de mise. Non, vraiment ça craint, on aurait préféré voir en ouverture d'un tel groupe un bien meilleur choix comme les Cupofty par exemple ou les Uncommonmenfrommars.

Les choses sérieuses commencent donc avec l'arrivée de ZEBRAHEAD sur scène ! 2 guitaristes, 2 chanteurs, 1 bassiste, 1 batteur, il n'en faut pas plus pour mettre le feu à une salle entièrement à la cause du groupe. Le son est fort mais plutôt bon c'est un gros plus sur des salles de petites contenances.

J'adore ces concerts où tout le monde chante, jump, participe, sourit comme un crétin, un concert de Zebrahead c'est un peu comme une fête à la maison !  Malin comme pas deux, le groupe aligne les hits, fait la part belle à ces titres les plus efficaces, ceux qui font mouche, ceux qui rendent heureux. Le public rend bien son énergie au groupe qui de son côté en bon maître de salle peut lui faire faire n'importe quoi, s'accroupir et jumper comme un seul homme au signal du chanteur, scinder la salle en deux, réclamer un mosh pit des familles, brailler à l'unisson et avec une conviction sans égale des "fuck" à tout va à en perdre la voix.

Matty, guitariste chanteur de son état arbore une superbe Gibson explorer (à la Mattias Jabs) et assure son rôle de chanteur malgré la chaleur étouffante de la salle, son compère guitariste et qui assure les soli avec brio et une influence métal non feinte porte un T shirt de Judas Priest !! Ali tout transpirant est un show man hors pair, reluisant de sueur , ce soir grace à l'étroitesse de la scène, il ne risque pas de devoir tenir son pantalon qu'il porte basafin de ne pas les perdre. Petite surprise pour moi qui pensait que Ben le bassiste jouait aux doigts, non le bougre utilise un médiator, ce sera bien là ma seule "déception".

Notons la bonne humeur communicative de ce groupe, le passage où Ed batteur de son état prend son portable pour lire ses notes d'expressions françaises, "tête de bite" , "j'aime tes seins" et autres subtilités amusantes.

En attendant le prochain album qui ne saurait tarder et une prochaine venue dans nos contrées, je ne saurais trop vous conseiller de vous pencher sur les albums du combo qui sont des petits joyaux de fusion et d'innovation, Zebrahead est un groupe qui file la pêche.

Pour un aperçu audio et en images de l'univers du groupe c'est ici http://www.myspace.com/zebrahead + si vous devenez fan : http://www.zebrahead.fr/


M@x Born




Adresse : ULTRAROCK 13 avenue Charles De Gaulle, escalier D, 78320 Le Pecq - France                                  E-mail: ultrarockcontact@free.fr                                  Design : www.essgraphics.fr