Home  - Live reports

ZUUL FX + MC QUEEN , la boule noire, Paris, le 07/03/2007

Un mois après l'investiture des The arrs à la boule noire pour leur album « Trinité », Zuul fx vient nous présenter à son tour son nouveau bébé, à savoir « Live free or die ». Ce concert est le premier de la tournée, l'album étant sorti deux jours auparavant.

De la première partie, je ne retiendrai pas grand chose vu l'heure involontairement tardive à laquelle je suis arrivé (problème au boulot, ça arrive). Je ne jugerai donc pas sur un titre mais vu la réaction jouasse du public, le moment a du être sympathique, tout comme les charmantes demoiselles qui composent ce combo, le charme a l'anglaise... Lors de la demie heure d'installation, je profite pour voir quel genre de public a fait le déplacement en ce mercredi soir. Sont présents beaucoup de presse, photographes, des représentants de maison de disques ou label et un public dont la moyenne d'age tourne vers les 24/25 ans. Ca change des concerts à minots (pas de polémique). Ainsi, c'est une salle remplie au 4/5, qui attend de découvrir ce que les nouvelles compos ont dans le ventre.

Les lights s'éteignent et c'est logiquement que le concert va débuter par le titre d'ouverture du dernier opus, à savoir « Here is pure hatred ». Intro à la batterie pour faire monter la pression jusqu'au déboulé de mister Steeve, qui lance les hostilités. Ca s'agite bien dans le pit et on voit que les fans les plus assidus connaissent déjà les refrains par cœur. S'en suit l'enchaînement logique avec le nouveau single « Fight for the cause » et son refrain voix claire où l'on va pouvoir juger des progrès. Le son est plutôt correct, même si la voix est mise un peu trop en avant sur les deux trois premiers titres, mais tout rentrera dans l'ordre assez vite. Steeve est appliqué sur toutes ses parties claires qui seront en général plutôt bonnes, hormis sur la fin où la fatigue s'est peut être fait sentir. Mais de gros progrès ont été réalisé par rapport au concert du premier album. Le set jonglera habillement entre les titres du nouvel album et de « By the cross ». Ainsi on retrouve avec joie un « Cabal » qui va faire bouillir le pit. Les titres s'enchaînent facilement, Karim est à l'aise et on en oublierai presque qu'il y eu quelqu'un a son poste avant lui. En tout cas le groupe est bien en place, Steeve joue de la crinière à tout va et se dépense sans compter. Aurel est intenable derrière ses fûts et se lève sur presque chaque titres. Arrive une petite accalmie avec le nouveau morceau « Honey » histoire de reprendre notre souffle et de nous assener le coup de grâce. L'excellent « I never forget » viendra clore le set.

Le groupe sort de scène et une bonne partie du public se met à scander « I hate you ». Zuul fx ne peut pas y échapper et remonte sur scène pour deux titres, la tuerie « Behind the light » et l'obligée «I 8 U» avec un pit remonté et un Steeve faisant participer ce dernier au maximum. Cette fois le débat est clos…Et bien non ! Le groupe remontera une nouvelle fois sur scène pour nous offrir un dernier cadeau. Il s'agira d'une très bonne reprise du « Demanufacture » de Fear Factory. Enorme !

Un concert d'environ 1h20, une bonne ambiance et des fans présents pour leur grande messe…Tout le monde repart plutôt satisfait et Zuul Fx nous à démontré encore une fois que la scène métal française a de très bon atouts ! Bon concert dans l'ensemble.

Jerem

www.ultrarock.net

 





























www.ultrarock.net